Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Des documents français sur le génocide rwandais ne seront pas déclassifiés

LEMONDE.FR avec AFP | 30.07.10

La Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN) a émis un avis défavorable à la déclassification d'un bordereau concernant le génocide rwandais de 1994.

La commission, dont l'avis daté du 15 juillet, est publié vendredi 30 juillet au Journal officiel, avait été saisie par une lettre du ministre de la défense, Hervé Morin, du 6 juillet. C'est le neuvième avis de la CCSDN sur le dossier du Rwanda.

Cette saisine faisait suite à une demande du 1er juin 2010 de Florence Michon, juge d'instruction au tribunal aux armées de Paris, en charge de l'information judiciaire ouverte contre X pour "complicité de génocide, complicité de crime contre l'humanité et entente en vue de commettre un génocide visant notamment l'implication de l'armée française lors des événements survenus au Rwanda en 1994".

Dans son avis, la CCSDN émet un "avis défavorable à la déclassification du bordereau numéro 6 du 15 févier 2010 et son annexe émanant du ministère de la défense". La CCSDN ne révèle jamais le contenu des documents soumis à son avis par l'autorité concernée à la suite de la demande d'un magistrat instructeur.

Il revient maintenant à M. Morin de suivre ou non cet avis. La quasi-totalité des quelque 140 avis de la CCSDN ont toujours été suivis par les autorités concernées (Elysées, Matignon, ministères).

Le génocide rwandais a provoqué la mort de 800 000 à un million de personnes entre avril et juillet 1994. La France est régulièrement accusée par l'actuel gouvernement rwandais, dirigé par des Tutsis, d'avoir entraîné et armé les auteurs du génocide.

 

Sur le même sujet : - France-Rwanda : les chefs de l’opération turquoise livrent leur vérité

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article