Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

CPIArusha, 23 novembre 2013 (FH) – La Cour pénale internationale (CPI) a reporté vendredi au 13 janvier prochain le procès pour crimes contre l’humanité intenté contre le vice-président kényan William Ruto.

 

 

Le dirigeant est jugé avec le journaliste Joshua Sang dans ce procès qui s’est ouvert en septembre dernier.

Les deux hommes, qui appartiennent à la même tribu, sont accusés de crimes commis lors des violences politico-tribales qui avaient suivi les élections générales de fin 2007 dans leur pays d’Afrique orientale.

Les audiences « ont été ajournées (vendredi) au terme de l’audition du huitième témoin de l’accusation, le témoin 7-0535. Le procès reprendra le 13 janvier 2014 », annonce un communiqué en anglais du service de presse de la Cour.

Le président de la chambre, le Nigérian Chile Oboe-Osuji, avait expliqué plus tôt à l’audience que les témoins à charge que la défense était prête à contre-interroger n’étaient pas encore disponibles.

La CPI poursuit également le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, dont le procès doit démarrer le 05 février.

La Cour a accepté de prendre à chaque fois des accommodements pour que les deux procès ne se déroulent pas simultanément.

Mais cela ne suffit pas aux dirigeants africains qui font campagne, jusqu’ici sans succès, pour le gel des poursuites contre les deux responsables kényans.

Après un revers au Conseil de sécurité de l’ONU, la semaine dernière, des ministres africains ont défendu leur position jeudi devant l’Assemblée des Etats parties (AEP) au Traité de Rome créant la CPI. Ouverte mercredi, la douzième session de l’AEP terminera ses travaux la semaine prochaine.

Jamais une session de cette instance ne s’était tenue dans un climat aussi tendu entre l’Occident et l’Afrique qui accuse la CPI d’être instrumentalisée par les grandes puissances, dont certaines n’ont même pas encore ratifié le Traité de Rome.
ER

 

© Agence Hirondelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article