Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

invitation-260310-copie-1.jpg
EDITIONS LA PAGAIE

B.P. 36535 – 45065 ORLEANS CEDEX 2

Email : editionslapagaie@yahoo.fr – Tél : 0659222780

  

« La France et le génocide rwandais : engagement constructif ou

complicité criminelle ? ».

 

 

Entre juin et août 1994, la France a conduit une mission militaire des Nations Unies appelée « Mission Turquoise », aux côtés de plusieurs pays africains, pour mettre fin au génocide alors en cours au Rwanda. Le gouvernement rwandais actuel, ainsi qu’une certaine opinion au Rwanda et en France, accusent la France d’avoir, ce faisant, participé directement ou indirectement au génocide des Tutsi. D’autres affirment au contraire que la France a limité les dégâts en sauvant des millions de Rwandais, Tutsi ou Hutu, menacés par les massacres interethniques. Qu’en est-il exactement ? Quel rôle la France a-t-elle joué au Rwanda entre 1990 et 1994 ? Quelles sont les responsabilités du gouvernement rwandais de l’époque et de la rébellion du FPR majoritairement tutsi dans le génocide ? Et la Communauté internationale ?

 

Lors de sa visite de quelques heures à Kigali, le 25 février 2010, pas une seule fois le Président de la République, Nicolas Sarkozy, n’a présenté les « excuses » de la France pourtant maintes fois exigées par le régime de Paul Kagame. Tout juste le Président a-t-il reconnu qu’il y avait eu des graves erreurs d’appréciation, ajoutant que le processus de réconciliation actuel ne remettait pas en cause les mandats d’arrêt internationaux lancés par la justice française contre neuf officiers supérieurs de l’entourage proche du président rwandais.

 

Le conférencier, Monsieur Jean-Marie Ndagijimana*, était Ambassadeur du Rwanda à Paris pendant le génocide, avant de devenir Ministre des Affaires étrangères du gouvernement post-génocide. Il a suivi toutes les péripéties de la présence et de l’action française au Rwanda entre 1990 et 1994. C’est donc un témoin privilégié de cette époque que la diplomatie française n’a pas fini de digérer.

Les Éditions la Pagaie sont heureuses de vous inviter (pièce jointe) à participer à cette rencontre-débat autour du Rwanda intitulée « La France et le génocide rwandais : engagement constructif ou complicité criminelle ? ».

 

Lieu :   MEDIATHEQUE D’ORLEANS
         26 Mars 2010 de 18H30 – 20H30

  

*Jean Marie Ndagijimana est président de la Fédération internationale des associations rwandaises(FEIDAR).

Il est l’auteur de trois ouvrages sur le Rwanda et le Burundi :

-        Bujumbura mon amour, Éditions la Pagaie, 2005.

-        Rwanda : Dialogue national d’outre-tombe, Éditions la Pagaie, 2005

-        Paul Kagame a sacrifié les Tutsi, Éditions la Pagaie, 2009

 Conférence-débat animée par Jean-Marie Ndagijimana
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article