Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

Commentaire n°1 posté par Marie Madeleine BICAMUMPAKA


A Propos de cette conférence donnée par le docteur RUDASINGWA Théogène, j'ai pu me disponibiliser pendant un peu plus de deux heures pour l'écouter parler et répondre aux questions des auditeurs. Je lui dis CHAPEAU !!! Car il est extrêmement rare d'écouter quelqu'un parler, sans être acculé par les avocats de la partie adverse au cours d'un procès, des crimes que lui-même et les services pour lesquel il travaillait  ont commis, surtout quand ils sont d'une telle gravité ! Le plus souvent ce genre d'avoeux se font plutôt dans la confidentialité en se confessant devant un prêtre, comme on nous l'a appris jadis pendant notre petite enfance : MU INTEBE YA PENITENSIYA : KWISUZUMA, KWICUZA, KWIREGA, WAMARA GUHABWA ABUSOLUSIYO UGATANGA ICYIRU !

Quoi qu'il en soit, personnellement j'admire son courage, même si beaucoup de ce qu'il a révélé avait été porté au public par beaucoup de témoins hutus (j'évoque les ethnies ici parce que Monsieur RUDASINGWA n'était pas du tout embarrassé de les évoquer, il n'y a d'ailleurs pas de raison), mais comme il s'agissait de la parole des "présumés génocideurs", que justement RUDASINGWA à l'époque traquait, personne ne voulait leur prêter un minimum de sérieux ! Et toujours cette usage du mensonge pour terroriser tout en manipulant les personnalités de ce monde, les puissances et organismes internationaux afin de leur  soutirer le maximum possible de soutien de tout genre, tout en leur intimant de "la boucler", parce qu'ils n'auraient rien fait pour arrêter le génocide, auquel seul le FPR a pu mettre fin ! D'un côté, l'on peut en vouloir à Monsieur RUDASINGWA d'avoir été pendant une longue période un obstacle qui, par ces méthodes de véhiculer le mensonge de façon très rusée, tout en terrorrisant les interlocuteurs ci-haut cités, a longtemps empêché la vérité que nous clamions haut et fort depuis 1994 d'être prise en considération. Mais d'un autre côté on le féliciterait pour avoir osé, tout en espérant que cette franchise actuelle ne cacherait pas un autre ruse dont il serait en train d'user pour le moment afin d'assouvir ses ambitions personnelles.

Eh bien Monsieur RUDASINGWA, ce qui est dit est dit, moi, personnellement j'espère ne jamais vous entendre dire demain, après demain, dans un avenir proche ou lointain que lorsque vous avez fait ces avoeux vous aviez pris des médicaments ou autres "IBIYOBYABWENGE" qui vous ont fait dire du n'importe quoi ! Excusez-moi, mais nous avons tellement été bombardés de déclarations et d'anti déclarations de la part des mêmes personnes et sur les mêmes sujets en rapport avec le génocide rwandais, c'est-à-dire sur des choses extrêmement grâves qui impliquent la vie des millions de gens, que pour le moment nous nous méfions beaucoup ! Même les RWARAKABIJE SINDIKUBWABO Régine etc.., ont déclaré dernièrement que le FPR n'a pas tué des hutus ! alors, vous comprenez ! Si je me rappelle bien, vous avez évoqué le nom de votre fille au cours de cette conférence, j'espère que pour l'honneur de votre fille TINA que vous devez aimer beaucoup, vous ne reviendrez pas sur votre parole ! J'espère pouvoir compter sur votre franchise et votre droiture, même si à l'époque vous ne faisiez que mentir - c'est ce que vos employeurs vous demandaient - avez-vous dit ! Mais maintenant vos employeurs sont tout le peuple rwandais, congolais, bref, de la région des Grands-Lacs d'Afrique dont moi-même je suis un élément. Alors nous vous demandons cette fois-ci de ne faire que dire la vérité ! D'ailleurs je ne doute pas que vous avez encore beaucoup trop de choses à révéler qui pourrons nous éclaircir sur ce long chemin de justice et de réconcilliation que nous voulons entamer sans délais. Courage !


Commentaire n°1 posté par Marie Madeleine BICAMUMPAKA aujourd'hui à 02h04

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article