Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

 

Martin Kobler, le nouveau patron de la Monusco/Ph. Nations unies Mark GartenMartin Kobler, le nouveau patron de la Monusco/Ph. Nations unies Mark Garten

Par Radio Okapi

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-unies en RDC, martin Kobler séjourne à Goma depuis ce vendredi 23 août, accompagné du Commandant de la Force de la Monusco. Il a visité la ligne de front de Kanyaruchinya, à une dizaine de km au nord de la capitale du Nord-Kivu pour s’assurer de l’application de son mot d’ordre qu’il a donné la veille aux casques bleus de protéger les civils et d’empêcher toute avancée du M23 vers Goma. 

 

Juché  sur la haute colline de Munigi, Martin Kobler a observé, pendant une heure au moins,  le déroulement des combats. Il a constaté les échanges des tirs au mortier entre les FARDC et la rébellion du M23, mais aussi et surtout l’engagement de l’aviation des troupes de l’Onu aux côtés de l’armée régulière.

Ces combats se sont intensifiés le jeudi dans la journée à Kibati. Des sources militaires indiquent que des dizaines de rebelles du M23 ont été tués et douze autres capturés. Les FARDC auraient également récupéré trois armes lourdes. Au cours de ces affrontements, un obus tiré sur la collectivité de Munigi, à 5 km de Goma, a fait quatre morts dont trois femmes et un enfant, selon des sources concordantes.

Selon des sources de la Monusco, Martin Kobler  a tenu à se rendre compte du respect de son mot d’ordre donné  jeudi aux troupes de l’Onu, engagées aux côtés des FARDC.

Dans un communiqué publié à la suite de la reprise des combats entre les rebelles et les FARDC, le chef de la Monusco avait en effet affirmé avoir «donné l’ordre à la Force de la Monusco de réagir et de prendre les mesures nécessaires pour protéger les civils et empêcher toute avancée du M23

Lire aussi sur radiookapi.net:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article