Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Tribune Franco-Rwandaise

Par le professeur Filip Reyntjens

filip-reyntjens2.jpg

 

INTRODUCTION

Cette chronique est plus brève que d’habitude puisque relativement peu d’évolutions doivent être analysées. Un événement majeur a été l’appui du régime rwandais au « nouveau »[1] mouvement rebelle congolais, le M23, dont les retombées politiques et financières ont été importantes, mais cet épisode fait l’objet d’une autre contribution dans cet Annuaire. À part cela, l’année a été marquée par la continuité, si ce n’est la question de savoir si le président Kagame doit se succéder à lui-même au-delà du délai actuellement inscrit dans la constitution, question qui se pose pleinement depuis fin 2012.

 

Le régime continue à résister à tout ce qui pourrait attenter au contrôle qu’il exerce sur le paysage politique. Les activités des partis d’opposition sont sabotées, leurs membres et dirigeants sont menacés, arrêtés ou autrement persécutés, et les services rwandais traquent les opposants également à l’étranger. La justice est un des instruments de la lutte contre la contestation, tout comme l’imposition de sévères restrictions aux libertés de réunion, d’expression et d’association.

 

Depuis plus de quinze ans, le Rwanda intervient en RDC à côté de mouvements rebelles activement soutenus voire créés par Kigali. Le soutien au M23 semble avoir mis fin, du moins provisoirement, à la tolérance internationale dont bénéficiait le régime rwandais.

Pour lire la suite, télécharger l'intégralité du document en format PDF

 




[1] En réalité, il n’est pas si nouveau que cela, puisqu’il s’agit (d’une aile) du CNDP sous un autre nom.

Commenter cet article