Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

Kouchner-sur-RTL.jpg

 

Par Bénédicte Charles - Marianne | Mercredi 2 Juin 2010

Ce matin sur RTL, le ministre français des Affaires étrangères réagissait à l'opération de l'armée israélienne contre la flottille de militants pro-palestiniens. Un discours plein de bons sentiments pour un ministre plus transparent que jamais, et dont on annonce le remplacement par Alain Juppé.

Il aurait été intéressant de savoir ce que le promoteur du droit d’ingérence humanitaire pensait vraiment de la « mission » Free Gaza et de l’accueil que lui a réservé l’armée israélienne. Las. Interrogé ce matin sur RTL, Bernard Kouchner s’est montré plus transparent encore qu’à l’habitude, méritant parfaitement l’appellation de « locataire du quai d’Orsay » généralement dévolue aux ministres des Affaires étrangères dont on sait qu’ils ne marqueront pas la diplomatie française. Ledit locataire semble même en fin de bail, selon le Figaro du 1° juin, Alain Juppé étant donné favori pour lui succéder....

Au micro de Jean-Michel Apathie en tout cas, il s’est contenté d’aligner les considérations molles, se retranchant derrière la déclaration du conseil de sécurité de l’ONU qui a appelé lundi, à l’unanimité, à « lancer sans retard une enquête impartiale, crédible et transparente, conforme aux critères internationaux ». « La France souhaite que la déclaration du Conseil de sécurité soit complètement appliquée », a ainsi déclaré le ministre.

Si Bernard Kouchner s’est quand même aventuré à qualifier l’attitude d’Israël  de « très grave erreur, sinon une faute », « extrêmement dommageable pour l'image d'Israël », il a cependant refusé catégoriquement de répondre aux (nombreuses) questions d’Aphatie sur d’éventuelles sanctions contre l’Etat hébreu : « Quelles sanctions ? et pourquoi ? il faut d'abord que l'on connaisse les faits ». Une prudence qui est tout à l’honneur du ministre. On ne peut d’ailleurs que regretter qu’il n’ait pas toujours les mêmes préventions, notamment en ce qui concerne les opposants au régime rwandais réfugiés en France, et que les autorités nationales n’hésitent pas, avec la bénédiction du quai d’Orsay, à arrêter et livrer au régime du président Kagamé. Sans que leur participation au génocide rwandais soit établie. Et ce alors que l’enquête sur la responsabilité de Kagamé dans ledit génocide n’est toujours pas close.

Bref, dans les affaires qu’elle est seule à gérer, la diplomatie française ne fait pas toujours la part belle à la présomption d’innocence.  C’est sans doute plus facile de la proclamer dans les dossiers où nous sommes totalement impuissants, ce que Kouchner résume par  cette litote : « nous n'avons pas inventé encore les moyens d'être plus actifs que nous ne le sommes ». Néanmoins, Bernard Kouchner se veut optimiste sur le processus de paix et continue à croire que « nous y parviendrons ». « Cinq minutes avant de mourir, il vivait encore », disait Monsieur de la Palice.

Source

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MONIER Alain 08/06/2010 10:57



bonjour, triste M.K personnage de basses oeuvres des anglo saxons, implique dans la parodie contre la Serbie, la triste affaire de l'independance du Kosovo.Aux ordres des interets imperialistes
financiers. Sa defense inconditionnelle d'Israel va dans sa posture logique. Je dois pourtant dire que ma position envers Israel est sans contexte du meme ordre, tout en  connaissant ses
enormes responsabilites meurtrieres contre les Palestiniens. Tant que l'existence de l'Etat Juif sera remise en cause, je resterai fidele a mes affects. Toutefois moi pauvre petit pion
insignifiant a l'encontre de (l'illustre) M.K  defend les causes qui meritent devoir   la lumiere de la verite. Le Rwanda est a cet effet l'exemple le plus flagrant, laisser libre
cours aux mensonges et aux crimes de Kagame est de l'ordre ideologoque de M.K. Son depart serait une bouffee de verite dans la politique etrangere Francaise. Si M. Juppe critiquable a bien des
egards par son ambition demesuree, le style meme du politique  (professionnel) avide de pouvoirs donc utilisant le faux semblant, ses prises de positions changeantes suivant les
circonstances (suivre Bordeaux ou il a toujours jure mordicus  que sa ville ne serait que sa seule ambition) alors qu'il ne revait que de se rapprocher du puvoir central. Pour autant
Ministre des affaires etrangeres remettrait il de la mesure dans les rapports entre la France et Kagame.Etant dans le secret sur les genocides. A cette place je le crois capable de retablir la
justice car dans le domaine de la competence il n'est pas discutable, de plus malgre tout il a des idees  une ligne directrice a l'encontre de son sponsort M.Chirac qui n'aviguait  non
pas par pragmatisme, mais par manque de perspective a venir. A ce propos l'eleve est superieur au maitre. Meme si le maitre en dehors de ses haines non maitrisees a des qualites humaines. Je me
suis eloigne de M.K, mais je crois que tout a ete dit sur lui, il ne trompe plus personne. Sincerement Alain