Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par IBUKABOSE

theogene rudasingwaSource : Nouvelles de Kigali à Bruxelles

Dimanche, 16 octobre 2011

(http://hungryoftruth.blogspot.com/2011/10/attentat-contre-habyarimana-kigali-sur.html)

Il y a deux semaines lorsque l’ancien major, ancien ambassadeur et ancien secrétaire général du Front patriotique rwandais Théogène Rudasingwa a fait des révélations explosives sur l’attentat qui a coûté la vie à l’ancien chef de l’Etat rwandais Juvénal Habyaraimana, son homologue burundais Cyprien Ntaryamira, leurs suites et l’équipage français de l’avion qui les ramenait de Tanzanie, les autorités rwandaises n’ont pas eu beaucoup recours à leur enquête (Commission Mutsinzi) dans cette affaire.
Nous avons pu réentendre la ligne de défense des autorités de Kigali, exprimées dans l’émission Imvo n’Imvano de la BBC en kinyarwanda/kirundi dans la bouche du secrétaire exécutif d’Ibuka Janvier Forongo selon lequel le témoignage de M. Rudasingwa n’est que mensonge en raison - principalement - du retard pris pour le formuler. Les motivations de l’ancien bras droit du président Kagame ne seraient ni sincères ni désintéressées et ses révélations n’auraient de ce fait aucune crédibilité.

M. Forongo n’étaient pas seul à intervenir dans cette émission puisqu’il y avait aussi M. Etienne Masozera ancien secrétaire exécutif d’Ibuka et Noël ,Twagiramungu activiste des droits de l’homme (ex-secrétaire général de la Liprodhor). Ses deux interlocuteurs n’étaient pas d’accord avec lui en ce qu’ils n’ont pas simplement dit que Rudasingwa était un menteur ou une personne indigne de foi du fait de sa personnalité, etc. Pour eux la vérité mérite d’être connue parce que l’attentat contre Habyarimana ne peut pas être dissocié du génocide qui a suivi et que même s’il n’en est pas la cause, il y a contribué comme déclencheur et/ou accélérateur.

Tous ceux qui ont disqualifié le témoignage de Rudasingwa n’ont paradoxalement pas dit qu’il mentait parce qu’une commission d’enquête rwandaise avait établi que Habyarimana avait été tué par les siens lorsqu’ils ont fait tirer des missiles depuis le camp militaire des Forces armées rwandaises à Kanombe.

Les deux intervenants qui insistent que la connaissance de la vérité est essentielle pour comprendre notre histoire, ne se sont pas attardé, sur cette thèse des extrémistes Hutu comme responsables de l’attentat. S’ils veulent en savoir plus c’est qu’ils n’ont pas été convaincus par la Commission d’enquête rwandaise. Ils ne sont pas les seuls et les autorités ne se défendent pas beaucoup en s’y référant comme cela devrait être le cas logiquement.
On a plutôt assisté à des attaques ad hominem (débauche, association avec des génocidaires, détournement de fonds, etc.), character assassination comme on dit en anglais, au lieu de dire en quoi le témoignage était contraire à la vérité contenue dans le rapport d’enquête commandité par les autorités rwandaises dans cette affaire.

NKB 16/10/2011

 

Articles Similaires:

Pygmalion Rudasingwa and the self-fulfilling prophecy( TNT, 07/10/2011)

My Humble Prayer This Sunday (TNT, 06/10/2011)

Imvo n’Imvano produite et animée par Ally Yusuf Mugenzi

Rudasingwa choisit le 1er octobre (NKB, 01/10/2011)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article