Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Kinshasa, jeudi 12 novembre 2009

 

Le Premier ministre, Adolphe Muzito, a regagné Kinshasa, le mardi 10 novembre 2009. Ce, après avoir pris part à la 4ème conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine organisée à Charm El-Cheikh (Egypte). Dans son échange avec son homologue chinois, il a indiqué que « la RDC souhaite maintenir des échanges de haut niveau avec la Chine ».


La quatrième conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine s’est tenue, du 8 au 9 novembre 2009, à Charm el-Cheikh, en Egypte. La République démocratique du Congo a été représentée à ces assises par le Premier ministre, Adolphe Muzito. Ce qui lui a permis d’échanger avec son homologue chinois Wen Jiabao.


Lors de cette rencontre, Wen Jiabao a déclaré : « L’économie chinoise et celle de la République démocratique du Congo sont complémentaires et la coopération mutuellement avantageuse entre les deux pays est très prometteuse », rapporte l’Agence Chine nouvelle. Et d’ajouter : « Grâce aux efforts communs des deux parties, les relations bilatérales deviendront plus étroites et plus fructueuses ».


Dans le même registre, le Premier ministre chinois a exprimé la volonté de son pays de jouer un rôle constructif pour la réalisation d’une paix durable en République démocratique du Congo.

Adolphe Muzito a, pour sa part, affirmé : « Le peuple congolais considère la Chine comme un ami sincère. La RDC souhaite maintenir des échanges de haut niveau avec la Chine et promouvoir la coopération bilatérale dans le cadre du FCSA ».


Le Congo-Kinshasa accueille favorablement, a-t-il indiqué, les investissements des sociétés chinoises et leur participation à la construction et au développement des secteurs comme l’agriculture, l’hydroélectricité, les infrastructures et les ressources minières en RDC.


Par ailleurs, les dirigeants africains ont réaffirmé leur attachement au principe d’une seule Chine et leur soutien ferme aux intérêts vitaux de la Chine. Tout en appréciant leur prise de position, le Premier ministre Wen Jiabao a fait savoir que la Chine et l’Afrique doivent profiter de la tenue de cette conférence du FCSA pour renforcer leur solidarité et travailler ensemble, afin d’affronter les questions et défis planétaires tels que la crise financière internationale et le changement climatique, révèle la source. Avant de convenir avec les dirigeants africains d’œuvrer sans relâche à l’approfondissement du nouveau partenariat stratégique sino-africain.


Albert tshiambi


Source congoplanete.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article