Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Extrait de "PAUL KAGAME A SACRIFIE LES TUTSI,"
Par JMV Ndagijimana (pages 8 et 9
), Editions la PagaieISBN : 978-2-916380-07-0

La scène se passe en zone « libérée » occupée par le FPR, en préfecture de Byumba, à quelques mois de la signature des accords d’Arusha. Plusieurs protocoles d’accord ont déjà été signés par les belligérants. L’issue pacifique des négociations ne fait donc plus aucun doute.

Ce jour là, Paul Kagame fait une leçon morale à ses troupes. Maigre comme un clou, Kagame s’avance, en se traînant, au milieu de la foule de très jeunes soldats qui chantent des louanges à sa gloire et à la victoire des vaillants Inkotanyi. Il tient en mains une kalachnikov fatiguée par la guerre. La leçon morale du jour porte sur la Démocratie. Exhibant sa kalachnikov, il pose une série de questions à ses hommes : « C’est quoi la démocratie ? C’est quoi le referendum ? » Sans attendre la réponse des Kadogo, il brandit de nouveau son arme au dessus de sa tête et tranche : « Notre referendum à nous, notre démocratie à nous, c’est ça ».
 

Traduction : « Notre démocratie, c’est la kalachnikov ». Hilarité et applaudissements de la foule. Kagame affiche son plus beau sourire, satisfait du résultat produit par sa mauvaise blague combien explicite ! La démocratie selon Kagame, c’est la kalachnikov ! Drôle de leçon morale. A Kigali, cette scène est pratiquement passée inaperçue. Personne n’y a vraiment prêté attention. Et pourtant elle démontre à elle toute seule que Kagame n’a jamais cru ni aux accords de paix ni à la démocratie.


Extrait de "PAUL KAGAME A SACRIFIE LES TUTSI,"
Par JMV Ndagijimana (pages 8 et 9
), Editions la Pagaie, ISBN : 978-2-916380-07-0

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article