Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

LEMONDE.FR | 03.02.09 | 18h29  •  Mis à jour le 03.02.09 | 18h44

Le livre de Pierre Péan sur Bernard Kouchner n'est pas encore dans les rayons de librairie qu'il déclenche déjà de vives réactions parmi les députés. Dans Le Monde selon K. (Fayard), qui doit paraître mercredi 4 février, l'écrivain et enquêteur critique lourdement le ministre des affaires étrangères pour avoir bénéficié de contrats avec le Gabon et le Congo, en tant que consultant pour deux sociétés privées entre 2002 et 2007. Selon Pierre Péan, ces sociétés auraient continué à toucher des sommes issues de ces deux pays après l'entrée en fonction au Quai d'Orsay de Bernard Kouchner, au risque d'un conflit d'intérêt.

Le Parti socialiste a annoncé qu'il envisageait de poser une question au gouvernement sur ce sujet. "Quand on aura vraiment lu le livre, on posera une question de façon vraiment pertinente", a déclaré le patron des députés PS, Jean-Marc Ayrault. "On ne laissera pas passer cette affaire. N'attendez pas de nous la complaisance ou le silence. Si Bernard Kouchner pense cela il se trompe." Martine Aubry, première secrétaire, a toutefois affirmé que Bernard Kouchner était "un homme honnête". "Je ne dirai pas un mot de désagréable sur lui sur cette affaire, dont je ne connais rien, et que je préfère ne pas croire, parce que je ne la crois pas, a insisté la maire de Lille, lors de la visite d'un centre de planning familial à Paris. Vous n'entendrez pas un mot de ma part sur ce livre."

De son côté, Claude Goasguen, député UMP de Paris, a déclaré être "tombé des nues" en découvrant le contenu du livre, estimant que le ministre des affaires étrangères devait "s'expliquer" sur les accusations de conflit d'intérêt portées à son encontre. "On ne s'attendait pas quand même à ce genre de révélations", a déclaré le député de Paris dans les couloirs de l'Assemblée.

Les Verts, par la voix du député Yves Cochet, ont démandé que Bernard Kouchner s'explique devant la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale. "Kouchner, qui est un homme courageux et pas trop langue de bois (...), doit s'expliquer publiquement, avant même quelque procès que ce soit", a-t-il estimé.

Pour en savoir plus :

Les bonnes feuilles du livre de Pierre Péan (Marianne2.fr).

La réponse de Bernard Kouchner, sur le site du ministère des affaires étrangères.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article