Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Bouderie | vendredi, 23 janvier 2009 | par Xavier Monnier , Catherine Graciet

 

Prévu pour la fin janvier, le Sarko African Tour a finalement été décalé au début du Printemps. La faute au plus jeune président d’Afrique, le Congolais Joseph Kabila.Tant pis pour la tournée, Sarko Ier n’ira pas au soleil en janvier. Du moins, se baigner du soleil africain. Comme annoncé par la lettre du continent, toujours pillée jamais cité, l’Africa Sarko Tour, qui devait passer par Niamey, Kinshasa et Brazzaville, trios capitales riches en ressources, les 27, 28 et 29 janvier, a été tout bonnement décalé. A la fin mars.En cause notamment, les bouderies du jeunot Joseph Kabila, ci-devant chef d’Etat de la République Démocratique du Congo et plus jeune président du continent.Ce malotrus a tout simplement mal vécu qu’à l’occasion de sa visite en France en juillet dernier, le dîner officiel en son honneur ait été donné au Quai d’Orsay et non à l’Elysée. «  Protocolairement, c’est uniquement les dîners de visite d’Etat qui sont donnés à l’Elysée ». Certes, mais cela a obligé Kabila a se taper Kouchner en bavette. On comprend l’agacement. Mais en sus des mets, le petit Joseph n’a guère gouté au ton employé à son encontre par le pourtant si humble et diplomate président français. A mi-chemin entre paternalisme et mépris. Peut-être a-t-il trop relu Tintin au Congo…Bref la fâcherie s’avère quasi-officielle. Et la visite du patron de la cellule Afrique, Bruno Joubert, les 11 et 12 janvier à Kinshasa n’a pas ramolli les positions. D’autant que la situation tant économique que géopolitique est fort mouvante ces derniers temps en RDC. Avec le conflit au Nord-Kivu, Kabila a du se rapprocher de ses anciens alliés rwandais et de Paul Kagamé, pas vraiment le meilleur soutien de la France dans la région. Les relations diplomatiques entre les deux pays ne sont toujours pas à l’ordre du jour. Et l’état congolais voudrait bien renégocier les accords miniers du Katanga, qui concernent au premier chef le consul de France sur place, Georges Forrest, tout récent ami de Patrick Balkany.Autant de sujets qui alourdissent un peu l’atmosphère entre la France et l’ancien Congo belge…
Lu dans Bakchich

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article