Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

De : BALINGA PIERRE <balingap@yahoo.fr>
À : democracy_human_rights@yahoogroupes.fr; Rwandanet <rwandanet@yahoogroups.com>; Africaforum@yahoogroupes.fr
Envoyé le : Vendredi, 9 Janvier 2009, 9h34mn 50s
Objet : *DHR* La France et le français interdit au Rwanda?

"On parlera désormais anglais dans l’administration rwandaise ainsi que dans l’éducation nationale. « Nous donnons la priorité à la langue qui rendra nos enfants plus compétents et qui servira notre vision de développement du pays », a déclaré mardi le président Paul Kagamé. L’anglais deviendra, en remplacement du français, la langue d’enseignement du primaire à l’université et la langue d’administration.

Vendredi 17 octobre 2008 par Falila Gbadamassi

Avant la guerre du 1 octobre 1990, le Président Mitterand avait dit que le FPR était le bras armé des anglosaxons qui veulent étendre leur influence dans la région. Quelques années après la prise du pouvoir par le FPR, la France est chassée du Rwanda  et toute trace de sa culture doit être éradiquée à travers la langue qui en est le véhicule.

Malheureusement le peuple rwandais sera privé, pendant un petit moment, d'une chance exceptionnelle qui a fait ses preuves dans certains pays comme l'Ile Maurice.

Je précise que c'est un petit moment car malgré sa hargne et son despotisme, Kagame ne pourra jamais faire disparraître le français parlée par 99% de l'élite rwandaise vivant au Rwanda. Saviez-vous que la durée de vie de Kagame voire de son régime est inférieure à celle d'une culture.

Souvent les dictateurs ont leur raison qui frise la folie. Souvenez-vous des Khmers rouges qui ont décidé d'éliminer toute l'élite du pays afin que tout le peuple soit au même niveau culturellement. C'est la technique de niveller par le bas quand on ne peut pas atteindre le haut.

Qui a dit que l'Afrique avait son Khmer noir !

Néanmoins, le silence assourdissant du Ministère des affaires étrangères de France est inquiétant. C'est ce département qui est en charge de la francophonie dont la patron est l'ami du dictateur Paul Kagame.
Kagame lui a envoyé un message violent sur la figure, alors qu'entre ami cela ne se fait pas. Mépris, complicité, provocation? Nul ne sait sauf les intéressés.

C'est peut-être une comédie de mauvais goût comme dirait Molière et j'ajoute que les intérêts du Roi sont souvent supérieurs aux intérêts de la Nation.

Habituez-vous à lire ceci "In Rwanda, English spoken, not french, not kinyarwanda" !

A bientôt
Pierre Balingayabo_.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article