Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Un militant de "Génocide made in Rwanda" condamné à indemniser Hubert Védrine

AP | 03.12.2008

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mercredi le porte-parole de "Génocide made in France", Xavier Reynou, à mille euros d'amende pour "complicité de violences" suite à l'organisation d'une manifestation au cours de laquelle l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine, que le collectif juge "complice" du génocide au Rwanda en 1994, a été aspergé de peinture.

Xavier Reynou a également été condamné à verser à Hubert Védrine 2.000 euros de dommages et intérêts pour le préjudice matériel subi et un euro symbolique pour préjudice moral.

Xavier Reynou a été relaxé des faits de "diffusion d'images" de ce "happening". Une deuxième militante, Mariama Keïta, qui était poursuivie pour avoir aspergée l'ancien ministre socialiste, a été relaxée des faits de "violences volontaires". Le parquet avait requis sa condamnation à une peine d'emprisonnement avec sursis de quatre à six mois.

Le 28 novembre 2007, pour dénoncer la prétendue complicité d'Hubert Védrine dans le massacre rwandais, "Génocide made in France" le "décorait" de colorant alimentaire délébile. Secrétaire général de l'Elysée de 1991 à 1995, Hubert Védrine est, selon le collectif, "l'un des responsables politiques français à avoir rendu l'Etat français co-auteur du génocide au Rwanda dans lequel périrent plus d'un million d'innocents". AP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article