Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA TRIBUNE FRANCO-RWANDAISE (TFR)

Actualités, opinions, études, analyses, diplomatie et géopolitique de la Région des Grands lacs.

Sud-Kivu : le gouverneur Théo Ngwabidje accuse les politiciens d’être à la base de la déstabilisation de la province

Les manifestations et les accusations des politiciens du Sud-Kivu contre le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi sont en effet la suite logique de la déstabilisation de l’exécutif provincial. Le chargé de communication du gouverneur, Désiré Kyakwima, l’a affirmé lundi 15 mars, lors d’un entretien accordé à Radio Okapi. 

Il réagissait aux revendications de la dynamique des jeunes pour le changement qui réclament la démission du gouverneur, Théo Ngwabidje Kasi, pour gestion calamiteuse de cette province : « Les manifestations et les accusations contre le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi sont en effet la suite logique de la déstabilisation de l’exécutif provincial. A la manœuvre se trouvent des politiciens du Sud-Kivu, inquiets de la réussite annoncée de ce gouverneur qui innove par sa gouvernance «.

Désiré Kyakwima pense que ces politiciens à la manœuvre sont inquiets de la réussite annoncée par le gouverneur qui innove par sa gouvernance. 

Parmi les accusations contre le gouverneur figure aussi le détournement de l’aide accordée aux sinistrés. 

A ce sujet, Désiré Kyakwima confirme que tous les déplacés ont déjà reçu les vivres et non vivres envoyés par le gouvernement central : 

« Il est attaqué sur plusieurs fronts, celui de l’aide aux sinistrés de Nyamugo, Kasika et Kamituga. Pourtant, cela fait deux semaines, jour pour jour, que les sinistres de Nyamugo reçoivent vivres et non vivres envoyés par le gouvernement central, après une première intervention de ce même gouvernement en 2019. Les sinistres de Kasika et Mwenga par exemple, ont, eux aussi déjà été servis ». 

Le chargé de communication du gouverneur de la province du Sud-Kivu, Désiré Kyakwima, a en outre reconnu « qu’en réalité, Théo Ngwabidje Kasi est en train de vivre ce que les différents gouverneurs ont vécu au Sud-Kivu, ces 15 dernières années, à savoir une déstabilisation chronique des exécutifs provinciaux, retardant du coup le développement de la province ». 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article