Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Modeste Bahati Lukwebo, autorité morale de la plateforme Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A). Radio Okapi/Ph. Jean Didier Ogobani.

Modeste Bahati Lukwebo, autorité morale de la plateforme Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A). Radio Okapi/Ph. Jean Didier Ogobani.

Dans un communiqué du jeudi 31 décembre et lue à la télévision publique, la RTNC, le Président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé, Modeste Bahati Lukwebo comme informateur.

Félix Tshisekedi avait annoncé, dans son discours du 6 décembre dernier, qu’il nommera un informateur « dans les jours à venir », pour identifier une nouvelle majorité au sein de l’Assemblée nationale.

C’est le travail que devra le nouvel informateur Modeste Bahati Lukwebo. Il aura trente jours renouvelable une seule fois pour identifier cette coalition majoritaire.

L’identification de l’informateur va permettre au Chef de l’Etat de nommer un nouveau Premier ministre, qui formera un gouvernement d’union sacrée pour la République.

Conformément à l’article 78 de la Constitution, le Président de la République nomme le Premier ministre au sein de la majorité parlementaire après consultation de celle-ci.

Si une telle majorité n’existe pas, le Président de la République confie une mission d’information à une personnalité en vue d’identifier une coalition.

A l’issue des élections législatives couplées à la présidentielle de 2018, aucun parti ou regroupement politique aux élections de 2018 n’a pu obtenir 251 députés. Sylvestre Ilunga avait été nommé directement formateur du gouvernement grâce à la Coalition FCC-CACH, dont la rupture est déjà consommée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article