Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

- La France vient d’être dépassée par le Royaume-Uni (67,2 millions d’habitants mi-2020 selon le PRB, contre 67,1 millions).

- La France est presque le bonnet d’âne de la croissance démographique en Europe de l’Ouest, classée 17ème sur les 18 pays de la région en 2019 (selon Eurostat, et hors micro-États comme Monaco ou Saint-Marin).

- Si la France métropolitaine, 2,3 fois plus grande, était aussi peuplée que le Royaume-Uni (RU), elle compterait 151,5 millions d’habitants.

- Le RU a une croissance démographique annuelle 2 fois supérieure à celle de la France : + 99 % sur la période 2015-2020, et + 103 % en 2019 (hors ajustements de l'Insee, qui accentuent l'écart).

- Le RU avait déjà dépassé la France métropolitaine il y a une dizaine d’années, mais cette évolution était masquée par l’intégration des DOM français (au passage, le « TOM » ne sont pas pris en compte par l’Insee pour le calcul de la population française !).

- Si la France, longtemps « homme malade » de la démographie européenne, avait suivi la même trajectoire que le RU depuis 1750, elle compterait aujourd’hui 203 millions d’habitants.

- Entre 1750 et 1950, la France n’a perdu que 4 millions d’âmes, contre plus de 20 millions pour le RU (émigration et guerres prises en compte).

- Si la France métropolitaine était proportionnellement aussi peuplée que la Corée du Sud (5,5 fois plus petite pour 52 millions d’habitants), elle compterait 283 millions d’habitants.

- Si la France métropolitaine était aussi peuplée que l’Égypte non saharienne, qui vient de franchir les 100 millions d’habitants (101 millions, sur un territoire 9,2 fois plus petit), elle abriterait 922 millions d’habitants.

- Les Égyptiens sont si heureux qu’ils devraient être près de 158 millions en 2050, soit l’équivalent d’une population d' un milliard 444 millions d’habitants pour la France métropolitaine.

- N’oublions pas que la terre peut abriter une population bien plus élevée que son niveau actuel, et même très largement plus importante que les 10 milliards prévus pour 2050. Et ce, grâce aux grands espaces disponibles, au gigantissime potentiel en énergies renouvelables, aux progrès permanents de la science (agriculture, traitement des déchets, architecture…) ou encore aux colossales réserves en énergies non renouvelables (sur terre et en mer, et dans le proche univers).

- N’oublions pas non plus que la microscopique Guadeloupe pourrait abriter à elle seule l’ensemble des habitants de la planète, placés côte à côte…

- Concernant l’agriculture, l’aéroponie permet de se passer désormais de terre, de soleil et même de pesticides, le tout pour un rendement 80 et 100 fois supérieur à l’hectare qu’avec l’agriculture classique. Je vous laisse donc calculer ce que cela signifie en termes de population…

- Tout ce qui précède, c’est est le monde réel, n’en déplaise aux idéologues de la surpopulation et de la fin du monde, auxquels l’histoire a toujours fini par donner tort... depuis l’Antiquité.

- En attendant, la France et l’Occident s’autodétruisent. La France, sans doute le pays le plus contaminé par les idées malthusiennes farfelues et par le talibanisme écologique (seul pays au monde à avoir interdit l’exploitation d’hydrocarbures, seul pays au monde à empêcher toute exploitation industrielle de ses gisements d’or, un des très rares pays à rendre très difficile la construction de gratte-ciels…). Quand on est seul contre dix, on a peut-être raison. Quand on est seul contre 20, on a encore peut-être raison. Mais quand on est seul contre 200, c’est qu’on est à côté de la plaque, et idiot.

PS : Dans un tout autre registre, et selon le dernier classement EF EPI, récemment publié, la France se classe devant non moins de 19 ex-colonies britanniques ayant toutes l’anglais pour langue co-officielle, de jure ou de facto, pour ce qui est du niveau en anglais de sa population. La France est également largement plus anglicisée que les autres grandes puissances non anglophones, et que les principales puissances des autres grands espaces linguistiques. Une situation ubuesque, honteuse, et un important pas franchi dans la défrancisation de la France et son affaiblissement au niveau international. Anglicisation à outrance oblige, n’oubliez pas de faire vos achats lors du prochain « Black Friday »…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article