Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Rwanda Bridge Builders (RBB) - Déclaration de soutien à l’Initiative du Dr. Denis MUKWEGE, Prix Nobel de la Paix 2018, en faveur de la la création d'un tribunal international pour juger les graves crimes de masse commis en République démocratique du Congo entre 1993 et 2003
Rwanda Bridge Builders (RBB) - Déclaration de soutien à l’Initiative du Dr. Denis MUKWEGE, Prix Nobel de la Paix 2018, en faveur de la la création d'un tribunal international pour juger les graves crimes de masse commis en République démocratique du Congo entre 1993 et 2003
Rwanda Bridge Builders (RBB) - Déclaration de soutien à l’Initiative du Dr. Denis MUKWEGE, Prix Nobel de la Paix 2018, en faveur de la la création d'un tribunal international pour juger les graves crimes de masse commis en République démocratique du Congo entre 1993 et 2003

11 Octobre 2020

En octobre 1996, le général Paul Kagame, commandant en chef de l’armée rwandaise a organisé et ordonné l’attaque des camps des réfugiés rwandais situés sur le territoire de la République du Zaïre/RDC.

Au cours de cette invasion, plusieurs centaines de milliers de civils hutus rwandais, burundais et des millions de citoyens congolais ont perdu la vie, victimes de massacres odieux ou soumis délibérément à des conditions d’existence ayant provoqué leur mort.

Le 1er octobre 2010, une équipe de spécialistes des droits de l’homme dépêchée en République démocratique du Congo par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme pour y dresser l’inventaire des violations graves qui y ont été commises entre 1993 et 2003, a produit un rapport accablant intitulé : « Rapport du Projet Mapping concernant les violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 sur le territoire de la République démocratique du Congo ».

Le Rapport Mapping conclut que ces atrocités peuvent être qualifiées de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité dont certains « révèlent plusieurs éléments accablants qui, s'ils sont prouvés devant un tribunal compétent, pourraient être qualifiés de crimes de génocide ». 

Le silence et l’inaction continue de la communauté internationale face à ces violations répétées du droit humanitaire international ont laissé prospérer un sentiment d’impunité qui est la cause principale des guerres à répétition et de l’instabilité endémique qui sévit dans les pays de la région depuis trois décennies.

Lors de son discours à la cérémonie de remise du Prix Nobel de la Paix 2018 à Oslo et à de nombreuses autres occasions, le Docteur Denis Mukwege a appelé la communauté internationale à considérer d’urgence le Rapport Mapping et ses recommandations. Ajoutant qu’il ne peut y’avoir de paix durable sans justice.  

C’est pourquoi, nous, représentants de « Rwanda Bridge Builders » (RBB) - Cadre de concertation des organisations de la société civile rwandaise et des partis politiques de l’opposition rwandaise en exil, soucieux de contribuer à l’avènement d’une paix durable dans la région des grands lacs, soutenons sans réserve les actions multiformes entreprises par le Dr. Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix,  pour faire triompher la Vérité et la Justice pour toutes les victimes des crimes de masse documentés dans le «Rapport Mapping » en République démocratique du Congo.

A cet égard, nous condamnons les déclarations et autres actes d’intimidation destinés à empêcher le Dr Mukwege de poursuivre son juste combat.

Ainsi, afin de paver la voie à une paix durable propice à la réconciliation entre les pays de la sous-région, nous soutenons unanimement la démarche du Dr. Denis MUKWEGE en faveur de la mise en place d’un Tribunal pénal international pour le Congo tel que recommandé par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, ayant pour mandat de poursuivre, de juger et de punir les responsables de tous les crimes commis contre les populations civiles en République démocratique du Congo au cours de la période considérée par le Rapport Mapping. Ceci permettra d’éradiquer la culture de l’impunité qui règne en Afrique des grands lacs et qui constitue le fondement de la déstabilisation permanente de cette région.

Nous saluons les initiatives déjà prises dans le sens de soutenir cette dynamique, telles que la résolution du parlement européen à ce sujet[1] et encourageons les autres acteurs internationaux à s’engager fermement sur la même voie.

Nous lançons un appel pressant à la communauté internationale, aux pays membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies, de la Communauté Economique des Grands Lacs (CEPGL), de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), et de l’Union Africaine (UA), afin qu’ils soutiennent fermement les initiative de paix engagées par le Docteur Denis Mukwege pour éviter que la région des grands lacs ne devienne une plaque tournante du terrorisme international.

Nous sommes disposés à fournir notre contribution afin que la paix, la concorde et le développement durable soient une réalité pour les peuples d’Afrique des grands lacs.

Fait le 11 octobre 2020

Le Comité de coordination de Rwanda Bridge Builders
Email : rwandabridgebuilders@gmail.com

Organisations signataires :

  1. Action citoyenne pour la Paix
  2. Amahoro-PC,
  3. Association des rescapés du génocide des réfugiés rwandais au Congo - ARGR-Intabaza
  4. Centre de Lutte contre l'Impunité et l'Injustice au Rwanda (CLIIR)
  5. Comité pour l'Unité, la Paix et la Réconciliation au Rwanda (CUPR)
  6. Congrès rwandais du Canada (CRC)
  7. Convention Nationale Républicaine (CNR-Intwari)
  8. Comité de Suivi de la Problématique des Réfugiés Rwandais (CSPR)
  9. COVIGLA, Collectif des victimes des crimes de masse commis dans la region des grands lacs africains
  10. Democratic Rwanda Party, DRP-ABASANGIZI
  11. Fdu-Inkingi,
  12. Fondation Ibukabose-Rengerabose, Mémoire et Justice pour tous
  13. Global Voice of Rwandan Refugees (GVRR)
  14. Groupe d'initiative France-Rwanda
  15. Inganzo Gakondo
  16. Initiative du Peuple pour l'Alliance Démocratique (IPAD)
  17. Initiative Humanitaire pour la région des grands lacs (IHRGL)
  18. Initiative HUMURA
  19. Institut Seth Sendashonga pour la Citoyenneté Démocratique ISCID asbl
  20. JAMBO asbl
  21. Liberté d'Expression Culture et Paix, LECP Info
  22. Mouvement Républicain pour la Paix et le Progrès, MRP
  23. MRCD-Ubumwe
  24. Norway Sub Sahara Africa development organization (NSADO)
  25. Observatoire des Droits de l'Homme au Rwanda (ODHR)
  26. Organization for Peace, Justice and Development in Rwanda and Great Lakes Region (OPJDR)
  27. Pacte Démocratique du Peuple (PDP-IMANZI)
  28. PSI-Imberakuri
  29. Réseau International pour la Promotion et la Défense des Droits de l'Homme au Rwanda (RIPRODHOR)
  30. RNC-Ihuriro
  31. Rwanda National Forum (RNF)
  32. Rwandan Alliance for the National Pact (RANP-Abaryankuna)
  33. Rwandan American Youth Association
  34. Rwandan Platform for Dialogue, Truth, and Justice (RDTJ)
  35. Rwandiska föreningen för mänskliga rättigheter (RFMR)
  36. Rwandiske Forum i Oslo, FORUM RWANDAIS D’OSLO (RFO), Norvège
  37. United Freedom Fighters (UFF-INDANGAMIRWA)

______________________________________________________________________________

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article