Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

La Cour suprême du Burundi a rendu son verdict lundi 19 octobre dans le procès des auteurs présumés d’assassinat et de complicité d’assassinat du premier président démocratiquement élu du pays, Melchior Ndadaye, en 1993. L’ancien président burundais Pierre Buyoya, aujourd’hui Représentant de l’Union africaine au Mali, ainsi que 18 autres hauts dignitaires civils et militaires de l’ancienne armée, alors dominée par la minorité tutsie, ont été condamnés à la prison à perpétuité notamment pour «attentat contre le chef de l’État». Trois autres personnalités sont condamnées à 20 ans de prison pour complicité. Une seule personnalité de l’époque est acquittée. Seuls cinq anciens hauts gradés de l’armée, dont quatre en prison depuis 2018, ont comparus dans ce procès, tous les autres étant condamnés par contumace. Leurs avocats ont dénoncé dès le début des audiences qui se sont déroulés à Gitega, dans le centre du pays, un procès qui viole les droits de la défense ainsi que l’Accord de paix signé en 2000 à Arusha

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article