Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Rwanda : La Fondation Ibukabose-Rengerabose condamne le discours haineux du général James Kabarebe à l'encontre de la jeunesse hutu considérée globalement comme potentiellement génocidaire.

Communiqué de presse
Paris 22 janvier 2020

 

Kigali - novembre 2019 : Devant un auditoire composé exclusivement d'étudiants Tutsi membres de l'association AERG (Association des Etudiants et Elèves Rescapés du Genocide), le conseiller du président Paul Kagame, le général James Kabarebe a publiquement exhorté ces jeunes Tutsi à hair et à combattre la jeunesse hutu globalement accusée de véhiculer l'idéologie du génocide.

1. La Fondation Ibukabose-Rengerabose marque son indignation et condamne sans réserve le discours haineux du général James Kabarebe, par ailleurs conseiller du président #PaulKagame en matière de sécurité,

2. La Fondation #IbukaboseRengerabose demande au général James Kabarebe de présenter des excuses publiques au peuple rwandais qui n'a pas fini de panser les plaies des différentes tragédies dont il a été victime.

3. La déclaration du général Kabarebe tombe sous le coup des lois rwandaises et internationales réprimant les discours de haine. En l'espèce les paroles irresponsables prononcées en public par le conseiller spécial du président rwandais sont destinées à inciter et à encourager les jeunes Tutsi de l'AERG à la haine, à la discrimination et à l'hostilité à l'égard de leurs compatriotes Hutu.

4. En tout état de cause, la Fondation #IbukaboseRengerabose demande la démission immédiate de ce général qui distille la haine dans les coeurs de la jeunesse rwandaise en général et tutsi en particulier. Le président Paul Kagame porte l'entière responsabilité de pareils comportements et dévoiements qui marqueront à jamais l'ADN de son régime apartheid.

5. Comme elle l'avait fait dans son Manifeste du 27 avril 2019 contre l'apartheid ethnique institutionnalisé par le régime du FPR, la Fondation #IbukaboseRengerabose dénonce la création d'associations ethniques, illégales et inconstitutionnelles et exige leur dissolution immédiate, car elles vont à l'encontre de l'esprit et de la lettre de l'idéal d'unité et de réconciliation prôné par la Constitution de la République Rwandaise.

6. La Fondation #IbukaboseRengerabose recommande enfin aux organisations de la société civile rwandaise, et à toutes les organisations nationales et internationales de défense des droits humains de se saisir de ce dossier, et au besoin de porter plainte sans tarder contre l'auteur de ce discours ignoble et répréhensible.

Fait à Paris, le 22 janvier 2020.

Ambassadeur Jean Marie Vianney Ndagijimana

Président et porte-parole de la Fondation Ibukabose-Rengerabose, Mémoire et Justice pour tous

Général James Kabarebe, conseiller du président Paul Kagame en matière de sécurité, auteur de discours hutuphobes.

Général James Kabarebe, conseiller du président Paul Kagame en matière de sécurité, auteur de discours hutuphobes.

#StopApartheidInRwanda

1. Devant un groupe d'étudiants exclusivement Tutsi membres de l'assoication AERG, le général multigénocidaire (#Rwanda & #RDC) James Kabarebe a publiquement exhorté ces jeunes Tutsi à hair et à combattre la jeunesse hutu globalement accusée de véhiculer l'idéologie du génocide.
2. Comme elle l'avait fait dans son Manifeste du 27 avril 2019 contre l'apartheid ethnique institutionnalaisé par le régime du FPR, la Fondation #IbukaboseRengerabose dénonce la création d'assoc ethniques illégales et inconstitutionnelles et exige leur dissolution immédiate.
3. #IbukaboseRengerabose condamne le discours haineux du général J Kabarebe, par ailleurs conseiller du président #PaulKagame en matière de sécurité. Le gén Kabarebe doit présenter des excuses publiques au peuple rwandais qui n'a pas fini de panser les plaies du génocide de 1994
4:59 AM · 23 janv. 2020
4. La déclaraton du gén Kabarebe tombe sous le coup de la loi rwandaise et internationale réprimant pareils discours de haine. #IbukaboseRengerabose recommande aux org de la société civile rwa de porter plainte sans tarder contre l'auteur de ce discours ignoble et répréhensible.
 
Image
5. En tout état de cause nous demandons la démission, toutes affaires cessantes, de ce général qui distille la haine dans les coeurs de la jeunesse tutsi. Le président #PaulKagame porte l'entière responsabilité de pareils dévoiements encouragés par son régime apartheid.
 
 
Image
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article