Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 16/08/2019 19:50

Parler c'est bon mais agir c'est encore mieux. Le génocide commis en RDC par les soldats tutsi de Kagame contre des millions de Hutu et Congolais, indifféremment d'âge, de sexe et de confession est établi depuis des années. Les Hutu ont été massivement massacrés parce qu'ils étaient Hutu et les Congolais pour ce qu'ils étaient à savoir Bantous.
Une campagne internationale avait été initiée par les assoiffés de la justice congolais et étrangers quant à la création d'un tribunal pénal spécial à l'instar de celui spécialement créé pour les crimes qui ont été commis en RCA aux fins de juges les auteurs de ces crimes. Ceux-ci sont indescriptibles. Kabila, dit Président de la RDC et donc des Congolais, appuyé par Kagame, les présidents ougandais, congolais( Sassou), tchadien, les USA, Grande Bretagne, Canada et autres a mené une campagne internationale pour mettre en échec l'action entreprise par certains congolais.
Les nouveaux acteurs sur la scène politique internationale sont arrivées c'est-à-dire la composition du club de sponsors de Kabila et partant de Kagame a changé. La RDC a un nouveau président même s'il a été désigné par Kabila, auteur du méfait ci-dessus indiqué.
Les obstacles antérieurs ont été donc allégés. Il s'ensuit que les membres des familles des victimes congolaises et ceux des victimes Hutu peuvent mutualiser les moyens pour agir utilement contre les bouchers dont les principaux sont notoirement connus et mènent tranquillement leur vie ici au Rwanda, sans être inquiétés outre mesure. Une campagne internationale à grande échelle s'impose. Aussi, si Tshisekedi est effectivement président des Congolais et garant de la justice pour tous les Congolais, son gouvernement a le devoir de saisir le Conseil de sécurité aux fins de la création d'un tribunal pénal international spécial dont la mission sera de rechercher et juger les auteurs de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre qui ont été commis en RDC contre des millions de Congolais et de Hutu Rwandais. Si à l'instar de Kabila fils, pour Tshisekedi, seules les victimes tutsi rwandais méritent compassion et justice, il ne fera rien. Seuls les Congolais, agissant collectivement, pourront le contraindre à agir. La question est de savoir si les Congolais oseront. L'homme est jugé par son action et non pas seulement par son verbe. Le verbe non allié à une action est du verbiage.