Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Kinshasa réautorise-t-il la énième invasion de la RDC par le Rwanda ?

Depuis le 03 Juin 2019, les habitants du Nord Kivu ont été stupéfaits d'apprendre avec consternation et ahurissement la plus triste des nouvelles émanant des autorités de Kinshasa. Laquelle ? Il s'agit de l'annonce faite par le chef d'tat-major général des FARDC au représentant de l'union européenne selon laquelle " il y a neuf cent militaires rwandais présents sur le territoire congolais pour aider les FARDC à combattre les FDLR. Ils sont basés au Nord et au Sud Kivu ".

Notre étonnement a atteint son paroxysme lorsqu'on se met à l'évidence que le Lieutenant Général Célestin Mbala Munsense, auteur de ce message, ne pouvait pas se permettre de telles déclarations à l 'insu de sa plus haute hiérarchie. 
Cette information a été ressentie comme un coup de poignard dans les plaies non encore cicatrisées des Kivutiens en général et des citoyens de Goma en particulier.  En effet, les actes de barbarie du Rwanda qui révoltent la conscience humaine à l'Est de la RDC risquent de nous contraindre, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression dont nous faisons objet. 
La situation étant ce qu'elle est, qu' il me soit permis de saisir les instances et les institutions de la République à tous les niveaux pour leur partager les interrogations légitimes qui me hantent, en même temps que  mes compatriotes :

1. L'armée de Paul Kagame a exterminé à elle seule plus de six  (6) millions de congolais. Le " MAPPING REPORT " de l'ONU et d'autres rapports internationaux indépendants le prouvent à suffisance.  Y aurait-il une instance quelconque en RDC qui ignore que le Rwanda est le bourreau No1 des congolais ? Jusqu'à combien de millions ce génocide doit-il être porté en cautionnant le retour de ces assassins de grand chemin dans nos villages ? Sommes-nous en droit de comprendre l'attitude de notre gouvernement comme une réponse nous choisie pour nous aider à honorer la mémoire des nôtres ? 

2. Faut-il porter combien de lunettes pour pouvoir constater que ce retour de l'armée rwandaise en RDC est un piège à multiples facettes? Déjà, ils étaient entrain de malmener les congolais dans Walikale, Masisi, Lubero et Rutshuru à travers le NDC-R de leur allié GUIDON avant même cette annonce!  La RDC leur offre le cadeau en or d'y ajouter neuf cent ( 900 ), elle se retrouvera face à neuf mille ( 9.000 ) soldats rwandais sur notre sol ! L'entrée sera facile mais la sortie sera difficile ; le pillage des ressources de la RDC exigera une prolongation unilatérale des délais,  sous peine d'en venir aux mains ... Un homme averti en vaut deux !

3. Que vous inspire de la réaction du peuple congolais du 10 Juin 2014 ? Pour rafraîchir la mémoire, une rumeur annonçant la mort du Président Paul Kagame avait provoqué des manifestations spontanées de joie dans plusieurs villes de l'Est de la RDC ( notamment à Goma, Bukavu, Butembo, Béni, ... ) pour célébrer en liesse la mort de l'homme qui symbolise leur souffrance. Spécialement dans la ville de Goma, la population avait envahi toutes les rues, traînant des cercueils sur les épaules et brandissant des croix face à cette fausse nouvelle répandue comme une traînée de poudre. Cette réaction des kivutiens ne vaut-elle pas une leçon aux politiciens congolais? Ou bien nous sommes entrain de confirmer que le naturel du congolais est d'avoir  une mémoire courte !

4. Comment interpréter les hurlements et sifflements de presque tous les Kinois lors des cérémonies funéraires du Feu Étienne Tshisekedi au Stade des Martyrs vendredi le 31 Mai 2019, quand le Président Paul Kagame s'invitait à poser une gerbe de fleurs sur le cercueil du regretté ?  N'est-ce pas là un message clair que le Rwanda n'est pas le bienvenu dans les problèmes internes de la RDC ?

5. Quand les FARDC apprendront-elles à voler de leurs propres ailes ? N'ont-elles pas encore atteint le stade de sevrage pour pouvoir se libérer du paternalisme du FPR / APR en passe de trop durer depuis le temps AFDL de 1996 ? Le moins que l'on puisse dire est que la souveraineté de la RDC est entrain d'en pâtir ! Honte aux FARDC, affront à la MONUSCO !

6. Que signifient les concessions à sens unique que le gouvernement de la RDC ne cesse de faire au Rwanda comme un sujet qui tente d'amadouer son maître pour igali mais elle ne gagne rien au retour. À quand le rapatriement par exemple du Général Laurent Nkunda, du Bishop Runiga et les autres hauts cadres du M23 qui jubilent au Rwanda comme si de rien n'etait ? Quand est-ce que la RDC exigera du Rwanda de présenter son " MEA CULPA " pour le sang des millions de congolais versé à répétition depuis près de deux décennies ? Trop c'est trop ! N'est-il pas un grand temps de rompre avec la naïveté de nos dirigeants face à un ennemi sans foi ?

7. Les kivutiens sont très curieux de connaître aujourd'hui la position de Monsieur Vital Kamerhe, actuellement Directeur de Cabinet à la présidence, lui qui s'était farouchement et heroïquement opposé à un dossier similaire lors de l'opération " UMOJA WETU " de Janvier 2009, quand il était Président de l'Assemblée Nationale. Avec ses fonctions actuelles de choix à côté du Chef de l'État et connaissant son esprit patriotique, nous avons la ferme conviction que ses conseils nous épargneront la politique de deux poids deux mesures .

8. Le Rwanda vit actuellement en chien de faïence avec le Burundi et le Rwanda qu'il tente de déstabiliser, ce qui a paralysé la libre circulation des personnes et des biens ; les douanes respectives étant devenues les pôles de suspicions mutuelles. Qu'est-ce qui pousse la RDC à initier une démarche contraire envers le Rwanda comme si les craintes de ses voisins n'étaient pas fondées ? Pensez-vous que ce sont ces loups de Paul Kagame qui vont nous amener la paix en lieu et place des FARDC et la MONUSCO ? Rappelez-vous de ce dicton, " Malheur aux brebis quand le loup garde le troupeau " !

9. Les soldats de Kagame ont poussé jusqu'à Kinshasa le 17 Mai 1997 avec l'AFDL sous prétexte entre autre de poursuivre les réfugiés hutu rwandais. Le Général James Kabarebe ( l'actuel conseiller de Paul Kagame en matière de sécurité ) a été hissé à la tête de notre armée jusqu'en Août 1998 et n'avait rien ménagé face à ce prétexte. L'opération conjointe Rwanda - RDC baptisée " UMOJA WETU " affirmait avoir réglé cette affaire pour de bon en 2009. Les rébellions successives congolaises créées par le Rwanda ( RCD-Goma, CNDP, M23, NDC-R, ... ) aussi avançaient tous l'alibi de combattre les organisations opposées à la politique de Paul Kagame. L'opération SOKOLA II et la Brigade d'intervention de la MONUSCO en avaient tous fait leur priorité. Pensez-vous que la raison d'être de ces rebellions opposées au régime actuel du Rwanda peut être solutionnée par ces quelques neuf cent soldats de Paul Kagame ? N' y aurait-il pas anguille sous roche ?

Les interrogations des kivutiens sur cette nouvelle invasion déguisée du Rwanda sont inépuisables. Au nom du louable slogan politique " LE PEUPLE D'ABORD ", nous saisissons cette opportunité pour prier Son Excellence le Président de la République et garant de la souveraineté nationale d'être sensible et à l'écoute de cette voix de son peuple. Nous le supplions de prendre le temps nécessaire pour méditer profondément sur la liste non exhaustive de nos interrogations supra énumérées pour y réserver une suite favorable et à la hauteur de nos attentes. 
En cas d'annulation de cette décision aux conséquences néfastes pour notre pays, votre peuple vous en saura gré. 

     Fait le 08 Juin 2019 
     Masomo Dunia Ephrem / ville de Goma.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article