Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

13 mai 1997 : TERMINUS MBANDAKA.

Le 13 mai 1997, des troupes de l'APR de Paul Kagame sont entrées dans la ville de Mbandaka, une ville du nord-ouest de la RDC située au bord du fleuve Congo. Elles ont tué des milliers de réfugiés hutu rwandais et burundais qui avaient parcouru 2000 km en fuyant les précédents massacres perpétrés par l'APR. C'étaient des réfugiés hutus qui sont progressivement arrivés à Mbandaka à partir du début mai 1997 après une longue marche à pied en provenance de TINGI-TINGI via OPALA, IKELA, BOENDE, INGENDE.

Lorsque les soldats sont entrés dans la zone portuaire de l'ONATRA, ils ont ouvert le feu sur les réfugiés, tuant encore plus de réfugiés hutu qui attendaient depuis des jours pour monter à bord d'un bateau à destination du Congo-Brazzaville. Le commandant de l'APR a ensuite ordonné aux soldats de tirer de façon à forcer davantage de réfugiés à quitter leur cachette et à sauter dans le fleuve Congo. Les soldats de l'APR ont ensuite pris position le long de la rivière et ont ouvert le feu sur eux.

Plus tôt dans la matinée, des soldats de l'APR avaient ouvert le feu sur les réfugiés qui venaient d'arriver à Mbandaka et en avaient tué 350 près de la Banque Centrale du Zaïre, avenue Mobutu.

Le lendemain, le commandant des soldats de l'APR a autorisé la Croix-Rouge locale à recueillir les corps pour les inhumer dans une fosse commune située à cinq kilomètres de Mbandaka, dans la mission protestante de Bolenge. Cependant, de nombreux corps au port de l'ONATRA ont été jetés dans le fleuve Congo.

On 13 May 1997, troops of the Rwandan RPA units entered the city of Mbandaka, a town on the Congo River in northwestern DRC and killed 1000s Rwandan and Burundian Hutu refugees who had walked 2000 km fleeing previous RPA massacres across the country. These were Hutu refugees who gradually arrived in Mbandaka, from early May 1997 after a long march on foot from TINGI-TINGI via OPALA, IKELA, BOENDE, INGENDE.

When the soldiers entered the ONATRA port zone, they opened fire on refugees, killing more Hutu refugees who were waiting for days to board a boat for Congo-Brazzaville. The APR commanding officer then ordered the soldiers to fire to force more refugees to leave their hideouts and jump into the Congo River. The APR soldiers then took up position along the river and opened fire on them.

Earlier in the morning, APR soldiers had opened fire on the refugees who had just arrived in Mbandaka, and killed 350 of them near the Banque Centrale du Zaïre, on the Avenue Mobutu. 

The next day, the commanding officer of the APR soldiers authorised the local Red Cross to collect the bodies for burial in a mass grave five kilometres from Mbandaka, at the Bolenge Protestant Mission. However, many of the bodies at the ONATRA port were dumped in the river.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article