Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

"LE PARTI  FPR INKOTANYI N’EST PAS PRET A DIALOGUER  AVEC L’OPPOSITION ET LA SOCIETE CIVILE RWANDAISE", affirme l'opposant Bernard Ntaganda.

COMMUNIQUE DE PRESSE N°003/PS.IMB/NB/2019 : ”LES MANDATS D’ARRET INTERNATIONAUX LANCES PAR LE Gouvernement RWANDAIS CONTRE SES OPPOSANTS EST UN SIGNE AVANT COUREUR QUE LE PARTI  FPR INKOTANYI N’EST PAS PRET A DIALOGUER  AVEC L’OPPOSITION ET LA SOCIETE CIVILE RWANDAISE »

Vu les mandats d’arrêt lancés tout azimut par le Gouvernement Rwandais contre ses opposants  et cette vague des mandats n’est  vu que comme un signe de fébrilité ;

Attendu que ces mandats d’arrêt ont été lancés alors que l’opposition et la Société Civile  Rwandaise n’ont jamais cessé de demander  un dialogue inclusif avec Gouvernement Rwandais ;

Considérant que ce dialogue est le seul moyen  possible pour trouver des solutions durables aux problèmes sociopolitiques qui gangrènent le Rwanda il y a belle lurette ;

Attendu que le refus catégorique du Gouvernement Rwandais peut ouvrir la boite de Pandore à ceux qui  épousent l’idée de parvenir au changement par la force comme le démontrent des différentes attaques contre le Rwanda par les groupes armés ;

Le Parti PS Imberakuri informe ses membres, l’opposition et la Société Civile Rwandaise, la Communauté  Internationale ce qui suit :

Article Premier :

Le Parti PS Imberakuri condamne sans ambages la vague des mandats d’arrêt lancés par le Gouvernement Rwandais contre ses opposants et demandent à la communauté internationale de les ignorer car ils sont fondés sur les motivations politiques et non légales.

Article 2 :

Le Parti PS Imberakuri informe la Communauté Internationale que l’opposition et la Société Civile Rwandaise ont incessamment demandé un dialogue inclusif au Parti RFP INKOTANYI car ce dialogue reste le seul cadre possible pour résoudre les problèmes sociopolitiques auxquels le Rwanda fait face.

Article 3 :

Le Parti PS Imberakuri s’inquiète de l’attitude du Parti FPR INKOTANYI qui épouse cette idée de « j’y suis et j’y reste  quoi qu’il en coute à mon peuple ».Cette attitude mettrait le Rwanda sur le chemin mortifère car elle ne servirait qu’à ouvrir une boite de Pandore à ceux  qui veulent accéder au changement par la force comme le démontrent les différentes agressions militaires dont le Rwanda a été l’objet.

Article 4 :

Le Parti PS Imberakuri lance une fois de plus un appel pressant à la Communauté Internationale  dont le Bloc des Pays de l’Afrique de l’Est, l’Union Européenne, l’Union Africaine, les Nations Unies et aux pays amis  et partenaires privilégiés du Rwanda  dont la France, les USA, l’Angleterre, le Canada ,la Belgique et l’Allemagne d’user de leur influence pour ramener le Parti FPR INKOTANYI à la raison afin qu’il accepte ce dialogue, faute de quoi ils seraient traités de mauvais amis car qui aime bien, châtie bien.

Fait à Kigali,le 18 Février 2O19

Me NTAGANDA Bernard

Président Fondateur du Parti Social Imberakuri (Sé) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article