Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 26/05/2018 00:06

Certains ignorants étrangers crient sur les toits " Rwanda , champion en matière de la bonne gouvernance, pays de la croissance économique à deux chiffres etc. Il s'agit du copier et coller des spéculations glanées ici et là ou dans les bistrots.

C'est déplorable d'entendre les soi disant intellectuels africains proférer ce genre d'affirmations.

Au lieu de se poser la question sur la situation économique et sociale du Rwanda réelle , soit près de 90% de la population rwandaise d'une part et de la jeunesse rwandaise ( plus de 65 % de la population rwandaise ont moins de 30 ans) d'autre part, ils se contentent de reproduire moutonnement des galimatias amphigouriques au surplus ramassés chez les experts en propagande au bénéfice du régime. Pour éviter de tomber au niveau le plus bas, il faut qu'il se documenter sur les déclarations de Kagamé et du numéro deux du régime, Makuza, cousin direct de Kagam lors de la rencontre annuel du président Kagamé avec les ministres et fonctionnaires : ils ont fait état de la situation économique macre du Rwanda: détournent en toute impunité de plusieurs milliards de nos francs, désordre au sein des services publics, la paupérisation qui frappe durement des millions de Rwandais, chômage qui frappe durement les jeunes rwandais qualifiés et non qualifiés, des milliers d'enfants rwandais qui quittent l'école et l'université ou qui sont privés d'accès à l'enseignement supérieur parce que leurs frappés d'extrême pauvreté sont dans l'incapacité de financer les études de leur progénitures, les salaires qui ne permettent pas aux petits fonctionnaires de boucler la fin du mois, taux d'inflation au Rwanda: plus de 300% sous Kagamé, inégalités des salaires, budget de l'Etat: plus de65% des aides des bienfaiteurs étrangers, des milliers de Rwandais qui ont ou quittent le Rwanda vers les pays voisins pour rechercher une vie meilleure etc. A ce macabre situation économique et sociale du Rwanda, il faut ajouter le vol dans les caisses de l'Etat de plus de 100 millions de dollars par Kagame pour acquérir deux avions à 50 millions la pièce en Afrique du Sud. Kagame loue ses avions au Rwanda lors de chacun de ses multiples voyages à l'étranger. C'est bien lui qui fixe le loyer par heure et nullement par jour. Les loyers sont directement virés sur des comptes tenus à l'étranger. Kagame est un bon client de paradis-fiscaux ( voir Panama Papers). Les deux personnels de Kagame sont immatriculés à l'étranger.
Pa contre le FPR, parti-Etat et société commerciale cotée à la bourse de Kigali est plus riche que le Rwanda. Le Rwanda a été cédé aux multinationales anglo-saxones, associés des oligarques du régime et de Kagame. Celui-ic est propriétaire de la Banque de devenue une banque d'affaire sous Kagame. Pour illustrer mes propos: si Kgame est un modèle en matière de la bonne gouvernance comme le dit l'auteur de cet article, un voleur notoire de deniers publics peut-il être un exemple en matière de gestion publique des biens? Un pays gangréné par le détournement massif de deniers public par ceux accès à la caisse est-il un modèle d'un pays bien géré? Ceux qui cotent moutonnement Kagame comme un leader incontesté sur le continent noir, ont-ils les preuves corroborant leurs affirmations? L'auteur de cet article prétend mieux connaître le Rwanda que Kagame. Kagame a interdit aux ministres et fonctionnaires présents lors de la rencontre ci-dessus indiquée de crier sur les toits que le Rwanda est bien géré car ils seront démasqués par les faits.
Un homme peut cacher de l'argent ou tout ce qu'il veut mais il ne peux jamais cacher la misère.
Etrangers, venez ici au Rwanda et faites un sceau en banlieue de Kigali ou zone sub-urbaine.
Sur une population de plus de 10 millions d'habitants, que le taux de Rwandais qui ont accès direct à l'eau potable et à l'électricité? Pour l'avenir, réfléchissez avant d'écrire.