Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CESAR 04/02/2018 00:55

La responsabilité des USA et de soldats du FPR sous le commandement de Kagame est de notoriété publique. Les USA ont armé et financé le FPR. Les Etats Unis ont envoyé des experts militaires à Kagame. Ils étaient à Mulindi. Après la prise du pouvoir de Kagame en marchand dans le sang des million de cadavres de Rwandais, les militaires sont venus s'installer ici à Kigali au vu et au su des Rwandais. Les USA ont installé ici au Rwanda, l'antenne de la CIA en Afrique de l'est. Elle était basée à Nairobi depuis plusieurs années. Les soldats du FPR ont exterminé des millions de Rwandais sur conseils prodigués par les militaires américains. Ils ne peuvent donc pas prétendre qu'ils ne sont pas impliqués ou qu'il n'étaient pas au courant de l'extermination systématique et à grande échelle par les soldats du FPR, comme ils ne peuvent prétendre ignorer les massacres de plus quinze milles, femmes, enfants et hommes à Kibehon devant des télévisions du Monde entier.
Commettre génocider des Hutu, Tutsi et Twa était une condition sine qua non pour s'emparer du pouvoir dans un pays dans lequel il n'a pratiquement pas vécu , l'exercer au sein de nouvelles institution civile et militaires ( voir interview accordé par Kagame à Charles Onyango-Obbo, du Journale Monitor Ougandais , du 26 février au 3 mars 1993 et le Rapport dit Mucyo contre la France). Dans cette interview et ce rapport Kagame précise clairement l'objectif visé: prendre le pouvoir et l'exercer au sin d'un régime purement Tutsi, expurgé des Hutu.
En clair, ce sont les Tutsi qui, les premiers, ont déclenché une guerre contre les Hutu et nullement l'nverse, afin de s'emparer du pouvoir et l'exercer sans partage. Ce sont les Tutsi qui, les premiers ont commencé les massacrs contre les Hutu du Nord du Rwanda, femmes, hommes et enfants de tous âges et conditions. Ce sont les Tutsi qui ont décapité le leadership Hutu: assassinats de Gapyisi Emmanuel, vice président du Parti MDR et présidentiable, Gatabazi, secrétaire exécutif du parti PSD, présidentiable, Martic Bucyana, président de la CDR, Habyarimana, Président de la République qui, pourtant avait accepté l'inacceptable à savoir négocier avec les exterminateurs des de milliers de paysans rwandais et signer le fameux accord de paix d'Arusha, le tout au lieu tout mettre en œuvre pour neutraliser définitivement les hors-la-loi et brigands comme l'a fait Kayibanda. Alors que les guerres des années 60 des Tutsi contre les Hutu ( c'est-à-dire, les Rwandais qui ont accepté et reconnu la République Rwandaise et se nouvelles institutions) étaient sans comparaison avec celle de 90, Kayaibanda a toujours prouvé au monde entier qu'il est un commandant en chef. L'objectif visé par les hors-la-loi: prendre le pouvoir et réinstaurer une monarchie qui avait été démocratiquement rejetée par les Rwandais sous la supervision de l'ONU. L'objectif de Kagame: identique. La différence: il a réussi là où ces congénères ont échoué. Il a ramassé le pouvoir dans la rue et qui cherchait preneur. Question: si les massacres des Tutsi sont incontestables, sont-ils constitutifs de génocide au regard des définitions données par notre droit interne et le droit internationale, de la chronologie des faits et de la situation contextuelle dans laquelle ils ont été commis? Jusqu'à ce jour, personne n'a répondu exactement et indestructiblement à cette question. Le fait de crier sur tous les toits génocide des Tutsi ne confère pas à celui-ci la qualification juridique de génocide. Le génocide est une qualification juridique des faits et nullement des faits. Une confusion est faire chez certains Rwandais et étrangers entre les faits, en l'espèce les massacres des Tutsi et leur qualification juridique, le génocide. Par contre les massacres de masse contre les Hutu sont constitutifs de génocide car c'était une condition sine qua non pour que Kagame prenne le pouvoir et l'exercer effectivement au sin d'un régime purement Tutsi. Kagame et les siens avec l'appui des USA, Canada, Royaume Uni et RFA, se sont dotés des moyens idoines. Une seconde question: où est la comparaison entre le génocide des Juifs par les Nazis et les massacres des Tutsi, auteurs du déclenchement de la guerre contre les Hutu, de la décapitation de l'Etat Rwandais et des massacres de masses des millions de Hutu, Congolais et Burundais?