Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA TRIBUNE FRANCO-RWANDAISE (TFR)

Actualités, opinions, études, analyses, diplomatie et géopolitique de la Région des Grands lacs.

Acculé par la justice française (ATTENTAT DU 6/4/1994) Kagame décore les Gauthier/CPCR pour services rendus à son régime

Acculé par la justice française (ATTENTAT DU 6/4/1994) Kagame décore les Gauthier/CPCR pour services rendus à son régime
Acculé par la justice française (ATTENTAT DU 6/4/1994) Kagame décore les Gauthier/CPCR pour services rendus à son régime
Acculé par la justice française (ATTENTAT DU 6/4/1994) Kagame décore les Gauthier/CPCR pour services rendus à son régime
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CESAR 20/11/2017 23:38

Kagame a médaillé les Gauthier pour les services faits pour lui et son régime.
Cet acte est la preuve irréfutable que les Gauthier sont les employés de Kagame et de son gouvernement.
Il confirme mes affirmations depuis plusieurs années à savoir que CPCR est l'autre face d'Ibuka France, agence d'Ibuka Maison Mère, branche du FPR, opérant en France pour le compte du régime Kagamé qui a à son actif des centaines de morts et de disparus sans oublier des millions de nos francs détournés par ses dirigeants donnés par les bienfaiteurs étrangers pour aider les « rescapés Tutsi ».
Dès à présent aucun rwandais pourvu d'honnêteté intellectuelle et de discernement ne peut nier ce fait, désormais flagrant.
Il constitue irréfutablement un élément nouveau qui remet en cause la prétendue crédibilité ou le bien-fondé des accusations des Gauthier contre les Hutu résidant en France, listés par la police politique de Kagame.
Kagame a médaillé également Iyamuremye Augustin, ex-parton des services secrets rwandais, membre du FPR notoire depuis les années 90, pour les services faits au bénéfice du FPR. Il convient de préciser qu’Iyamuremye Augustin opérait au sein des gouvernements Nsengiyaremye, Uwilingiyimana et Kambanda au profit du FPR et sous la supervision de Kagame, son véritable patron, à qui il rendait compte de ses missions.
Le handicapé Simbikangwa Pascal a été condamnéà plusieurs années de prison pour planification et exécution du génocide des Tutsi, le tout en application des articles 211-1 et suivants du code pénal français
"Article 211-1 modifié par Loi n°2004-800 du 6 août 2004 - art. 28 JORF 7 août 2004:
Constitue un génocide le fait, en exécution d'un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d'un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l'encontre de membres de ce groupe, l'un des actes suivants :
– atteinte volontaire à la vie ;
– atteinte grave à l'intégrité physique ou psychique ;
– soumission à des conditions d'existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ;
– mesures visant à entraver les naissances ;
– transfert forcé d'enfants."
Il ressort de cet article que la planification est consubstantiel au génocide, que l'intention de commettre le crime découle de cette planification et qu' a contrario, l'inexistence de la planification a pour effet, l'inexistence du génocide.
Dans l'affaire de Simbikikngwa, cloué dans la chaise roulante depuis les années 80, un simple employé et non-opérationnel, la question posée est de savoir comment un handicapé qu'il est, agissant sous l'autorité effective du Directeur Général des Services secrets rwandais, Iyamuremye Augustin, agent du FPR, a-t-il planifié et exécuté le génocide des Tutsi à l'insu de son patron et de Kagame, patron en fait du Service Central de Renseignements Rwandais? Il a été jugé et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par les juges français en application des lois françaises. Ses accusateurs ne sont autres que les Gauthier et autres officines parisiennes sur demande de Gauthier aux seules fins de crédibiliser ses accusations et corrélativement cacher ses liens directs avec le régime Kagame. Celui-ci vient de montrer au monde que les Gauthier sont au service de son régime et au vu des ce qu’ils ont fait au bénéfice du FPR à savoir la condamnation à plusieurs années de prison de cet handicapé et des dizaines des plaintes déposées au-auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris contre les Hutu listés. Ces reconnaissance et récompense au bénéfice des Gauthier par Kagame va renforcer la détermination des Gauthier dans leurs méfaits. Avec cet élément nouveau, il serait utile de le mettre hors d’état de nuire devant les tribunaux de son pays. Il pourrait avoir pour effet, la réouverture du procès Simbikangwa, du moins à mon sens, si les juges français qui l’ont condamné sont au service de la justice pour tous y compris les Hutu résidant en France.
Au regard des faits c’est l’apathie des accusés des Gauthier qui les renforce dans leurs méfaits alors qu’ils sont dans les pays dits de droit d’une part et qu’il existe des éléments suffisants pour les mettre définitivement hors d’état de nuire (voir Veritas Info et TFR info sur les Gauthier depuis 2010 et sites des télévisions au Rwanda) d’autre part.

A.Gasarasi 21/11/2017 10:25

Merci de denoncer les veritables plannificateurs et responsables incontournables dans tous les faits du Genocide du peuple Rwandais.
Ceci, malgre que le TPIR d'Arusha a dit ne pas pouvoir ou vouloir demontrer cette plannification!! dans le chef de qui que ce soit.