Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TFR-INFO

TFR-INFO

La Tribune Franco-Rwandaise

"Iyo ingoma ya FPR ivuga ko nta moko akibaho mu Rwanda, iba ishaka guhisha ivanguramoko ikora" (Espérance Mukashema)

"Iyo ingoma ya FPR ivuga ko nta moko akibaho mu Rwanda, iba ishaka guhisha ivanguramoko ikora" (Espérance Mukashema)

Commentaire de CESAR, Lecteur de TFR Kigali

"Parler c'est bon, agir c'est encore mieux et plus efficace.
Pourquoi la mère de l'enfant qui a été broyé par Kagamé n'actionne-t-elle pas celui-ci devant un tribunal du pays dans lequel elle vit qui je suppose, est démocratique? Certes, Kagamé ne sera pas arrêté par la police belge mais les Hollandais et étrangers résidant en Hollande seront informés que Kagame est un boucher qui n'épargne même pas les enfants. Médiatiser l'action judiciaire est plus efficace que les discours qui, à mon sens, peut inquiéter outre mesure Kagame.
Deux choses qui ventralement peur à Kagame:
1/ affronter la justice ou l'action judiciaire directe à son encontre,
2/ affronter démocratiquement loyalement ses adversaires politiques.
Si une télévision hollandaise dit qu'une plainte avec constitution de partie civile a été déposée contre Kagame par cette mère de l'enfant qui a été broyé par celui-ci, Kagame réfléchira mille fois pour mettre ses pays en Hollande. Aussi si manifestation contre Kagame il y a en Hollande, le caractère sanguinaire et despotique de Kagame peut être accompagnée les photos de l'enfant, si sa mère en a et celles des enfants dits de rue qui ont été récemment brûlés publiquement vifs par les escadrons de la mort de la mort de Kagame et sur ordre de celui-ci d'une part et celle d'un membre des FDU qui été assassiné avec une barbarie indescriptibles par les mêmes escadrons de la mort sur ordre du même Kagame. Enfin, après la fin de son mandant en cours, Kagame sera un hors-la-loi notoire car son troisième mandat qu'il entend s'octroyer est illégitime et illégal. Illégitime car il n'est pas prévu par notre constitution de 2003 et illégal car il n'est pas conforme à celle-ci qui pour montrer que la stricte limitation à deux du nombre de mandats du Président de la République Rwandais, a purement et simplement interdit toute révision de l'article 101 et ce, quels que soient les motifs ou les circonstances.
Il faut donc que les Hollandais soient suffisamment informés par les écrits.
Sur l'existence d'ethnies Hutu, Tutsi et Twa au Rwanda, de juillet 1992 à 2015, Kagame avait interdit et pénalisé touts évocation de ces mots. Celles constituait un crime de divisionnisme lourdement sanctionné par les obligés de Kagame dits juges. En 2015, Kagame est revenu sur sa loi mais sans l'abroger. Il a dit devant des millions de Rwandais qu'il y a des ethnies au Rwanda, que nier l'existence de l'ethnie Tutsi constitue un crime de négationnisme du génocide des Tutsi. Selon son bon vouloir, toute évocation de l'inexistence ou de l'existence d'ethnie Tutsi au Rwanda est pénalement punie car constitutive de de crime de négationnisme du génocide des Tutsi ou crime de divisionnisme. Les deux lois portant sur l'inexistence des ethnies au Rwanda pour l'une et sur l'existence de l'ethnie Tutsi sont applicables au Rwanda.
Par ailleurs, force est de constater qu'en 2008, Kagame a légalisé l'existence des ethnies au Rwanda. En effet, notre constitution mentionne clairement l'existence de l'ethnie Tutsi et a contrario infirme l'inexistence de celle-ci qui a été criée sur tous les toits par Kagame de juillet 1994 à 2008.


1- PREAMBULE
Nous, Peuple Rwandais
CONSCIENTS du génocide perpétré contre les Tutsi qui a décimé plus d'un million de fils et filles du Rwanda et conscients du passé tragique qu'a connu notre pays;

2- Article 50: Le bien-être des nécessiteux rescapés du génocide perpétré contre les
Tutsi :
L'Etat, dans les limites de ses moyens et conformément à la loi, a le devoir d'entreprendre des actions spéciales visant le bien-être des nécessiteux rescapés du génocide perpétré contre les Tutsi.


La constitution Rwandaise a été approuvée par les Rwandais. Il s'ensuit que la loi qui est opposable à tous les Rwandais est la constitution et nullement les galimatias amphigouriques de Kagame."

CESAR, Kigali

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article