Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

"RWANDA : NGO MANDATS Z'ABASPANYOLE ZATAYE AGACIRO

"RWANDA : NGO MANDATS Z'ABASPANYOLE ZATAYE AGACIRO
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

CESAR 10/08/2016 19:49

"RWANDA : NGO MANDATS Z'ABASPANYOLE ZATAYE AGACIRO"

Après libération de Karake par le Royaume Uni grâce à Tony Blair, conseiller spécial de Kagame et ex-premier ministre de ce pays, les maîtres du Rwanda ont chanté. Ils ont crié sur tous les toits que les mandats espangols contre les 40 criminels notoires du FPR ne sont que de vulgaires papiers, comme ce fut le cas des mamdats d'arrêts émis par la France contre les bourreaux des citoyens français en avril 1994.
Je remercie Maître Innocent Twagira pour ses explications claires relativement à ces mandats espagnols. Il a bien éclairé les Rwandais.
En réalité, l'arrestation de Karake par le Royaume Uni a trop inquiété Kagame. Car ces mandats le visent indirectement même s'il n'y est pas expressément mentionné. En sa qualité de Commandant en chef du FPR et des bourreaux, il est responsable au premier chef des crimes qui ont été commis contre les citoyens espagnols. C’est pourquoi il a payé des milliers voir des millions de dollars à Maître Blair pour que son mari puisse actionner les membres de la galaxie politique, économique et autre dont il fait partie. Il a œuvré positivement car, pour libérer Karake, le simple obligé de Kagame, les juges britanniques ont mis les lois de leur pays dans la poubelle et procédé au bricolage juridique.
Il y a deux choses qui font peur à Kagame.
1/ Affronter la justice pour ses méfaits contre des millions de femmes, enfants et hommes de tous âges et conditions rwandais, burundais et congolais.
2/ Affronter publiquement et royalement ses opposants politiques. Il a une peur ventrale de débattre avec qui que ce soit sur des sujets qui intéressent notre pays, en l’occurrence sa politique ou le bilan de sa politique depuis qu’il est au pouvoir. Car il est conscient que s’il accepte le débat, son masque tombera définitivement. L e monde entier verra alors le vrai Kagame. Et il sera vu comme un pestiféré par ceux qui l’encensent d’éloges ou de louanges. Pour éviter qu’il ne soit démasqué, il broie ou envoie dans ses geôles, pour plusieurs années, ses opposants politiques d’une part et il s’est autoproclamé président à vie du Rwanda par le jeu de violation flagrante de la constitution. Ainsi, Président à vie, il ne pourra alors être judiciairement inquiété outre mesure, croit-il.

Comme Maître l'a bien dit, les associations ou les collectifs qui défendent les intérêts des victimes rwandaises congolaises et burundaises, peuvent actionner les 40 criminels du FPR devant les tribunaux des Etats qui ont intégré la compétence universelle dans leur droit interne.
Il en est surtout de même des membres des familles des victimes dont les Burundais. Pour ces derniers,le génocide des milliers de réfugiés Burundais à l'Est du Rwanda est de notoriété publique.Il est regrettable que le gouvernement burundais est resté passif nonobstant les demandes itératives des membres familles des victimes. Ce qui est impensable, le Président qui crie sur tous les toits que Kagama forme et arme les escadrons de la mort qui sème la mort et la terreur dans son pays a ordonné l'enterrement de l'Affaire du Président Ntaryamira qui a été assasiné par Kagame, le 6 avril 1994, le tout sur demande du même Kagame.Ironie du sort est que celui-ci entend lui faire subir le même sort que le feu Ntaryamira. Si le coup d'Etat contre Nkurunziza a foiré, Kagame n'a certainement pas abandonné. C'est une question de temps.Il fait toujours ce qu'il dit. C'est son point fort et il ne le cache pas.