Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

"PREZIDA KAGAME YICUZA KUBA ATARAMARIYE IMPUNZI Z'ABAHUTU KW'ICUMU

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 23/05/2016 13:22

"PREZIDA KAGAME YICUZA KUBA ATARAMARIYE IMPUNZI Z'ABAHUTU KW'ICUMU"

J'ai, depuis années, dit que Kagame a planifié le génocide des Hutu mais également celui des Tutsi dits de second rang c'est-à-dire ceux qui n'ont pas contribué à l'effort de sa guerre contre le Rwanda et les Rwandais. Pour atteindre l'objectif qu'il s’était fixé, il a procédé étape par étape (voir mon commentaire sur la décapitation de l’Eglise Catholique au Rwanda). Dans son mode opératoire, Kagame agit graduellement. Il a bien suivi les leçons prodiguées par ses conseillers américains et britanniques. Il convient de rappeler que depuis 1991, Kagame est conseillé par les experts militaires en manipulation de l’information et autres méfaits américains et britanniques. Du côté civil, il est conseillé par Tony Blair, ex-premier ministre britannique qui s’est mis à son service depuis son échec à l’élection législative dans son pays.
Pour prendre le pouvoir par la force et l’exercer sans partage au Rwanda, il fallait impérativement réduire les Hutu au sens large (Hutu et Tutsi de second rang) à la proportion fixée par lui. C’est exactement ce qui s’est passé et c’était une condition sine qua non. Et par ses aveux sans équivoque, il confirme ce que j’ai toujours dit.
Cette vidéo est un élément très important pour les étrangers et les Rwandais dans la compréhension des causes réelles du drame rwandais. Elle présente un intérêt majeur.
Les aveux de Kagame anéantissent littéralement les théories selon lesquelles c’est le régime Habyalimana et le Gouvernement intérimaire qui ont planifié le génocide dit des Tutsi et qui ont été retenues pour les Saintes Ecritures par les étrangers et certains rwandais ignorants et/ou non informés. Aussi, pour les accusés Hutu à savoir les anciens hauts fonctionnaires de l’Etat Rwanda dont les affaires sont pendantes devant les tribunaux français c’est un élément significatif au titre probatoire. L’exposé de la chronologie des faits étant impératif pour établir l’imputabilité ou la non imputabilité des faits aux intéressés.
Les rescapés des méfaits abominables de Kagame qui sont ici au Rwanda sont totalement dépourvus de moyens pour agir contre les bourreaux. Ingabire Umuhoza, présidente des FDU croupit dans les geôles de Kagame depuis plusieurs années pour avoir osé soulever ce déni de justice contre les rescapés et les ayants-droit des victimes Hutu au sens large. Le sort qui sera réservé à quiconque osera exercer son droit fondamental d’accès à la justice rwandaise est certain.
Mais les rescapés ou les ayants-droit des victimes qui résident dans les Etats de droit telles que la France, la Belgique, l’Allemagne, le Canada, les USA, le Royaume Uni et les Etats de l’Europe du Nord le peuvent. La question que beaucoup de Rwandais de l’intérieur se posent est la suivante : pourquoi n’ont-ils pas déposé des plaintes devant les tribunaux de ces pays contre Kagame en personne et exclusivement contre celui-ci, auteur de ces aveux irréfutables, pour génocide, crimes contre l’humanité et crime de guerre?
Aussi, pourquoi dans les affaires de deux ex-bourgmestres actuellement à la barre devant une cour d’assises française, la chronologie des faits n’a-t-elle pas été exposée par la défense alors que cette vidéo est limpide pour permettre aux juges de se forger une opinion sur l’effectivité ou l’absence d’effectivité des faits reprochés aux accusés? La vidéo avait diffusée sur le même site il y a quelques années. Les accusés sont censés en être en possession. La France est un Etat de droit et les juges ne sont pas ceux du TPIR, tribunal politique dont la mission de fait est uniquement de liquider le leadership Hutu. La parfaite illustration est le non-lieu prononcé en bon droit par la justice française dans l’affaire Père Winceslas Munyeshyaka, nonobstant les tapages médiatiques des excroissances du régime Kagame opérant en France dont Monsieur Alain Gauthier. Celui-ci est agent de fait du Parquet Général de Kigali et il est payé pour ses missions accomplies ( voir ses déclarations sur les radios et télévisions rwandaises).