Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Le régime de Kagame expulsé Maître Caroline Buisman, avocate néerlandaise de l'opposante Victoire Ingabire Umuhoza

HONTE A PAUL KAGAME
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 22/05/2016 18:19

"Caroline Buisman, avocate néerlandaise de l'opposante rwandaise, Victoire Ingabire, s'est vue obligée, jeudi 19 mai, de quitter le Rwanda. Elle voulait aller voir sa cliente qui est actuellement en prison."
C'est minable et pitoyable de voir les individus qui prétendent être dirigeants d'un Etat se comporter comme des voyous de rue. Par ses agissements, Kagame montre ce qu'il est et ce qu'il a toujours été.
Qu'en est-dans cette Affaire?
La prisonnière de Kagame Ingabire Umuhoza a impérativement droit à une défense. Ce droit est un droit fondamental clairement consacré par la constitution rwandaise qui a été promulguée par Kagame d’une part et diverses conventions internationales auxquelles le Rwanda est partie d’autre part.
L’avocate néerlandaise de la prisonnière est venue au Rwanda pour voir son client. Les contacts entre l’avocat et son client font partie du droit de la défense. Celui-ci est un droit fondamental reconnu à tout accusé et à tout prisonnier. Faire obstacle à son exercice légitime est une violation absolue de ce droit constitutionnel.
Dans notre pays, Kagame est à la fois loi et juge. Ceux qu’on appelle les juges sont ses obligés. Ils ne sont pas au service de la Justice pour tous les Rwandais mais au service de Kagame et son régime. La loi au premier rang la constitution est vulgaire papier qu’il peut piétiner comme bon lui semble. La loi est lui et la justice c’est encore lui.
La parfaite illustration est son auto-proclamation Président à vie du Rwanda au mépris flagrant et en toute impunité de la constitution rwandaise, le tout sans aucune réaction des sponsors dont les Pays Bas, Etat d’origine de l’avocate d’Ingabire Umuhoza.
Kagame a décidé de renvoyer l’avocate ci-dessus mentionnée afin qu’elle ne puisse pas voir sa cliente.
La décision de Kagame d’expulser du Rwanda son avocate, est la preuve irréfutable qu’Ingabire Umuhoza, Présidente des FDU, est prisonnière politique sur la base de l’unique décision de celui-ci. Elle est produit des effets inverses à ceux escomptés car elle est preuve de que sont Kagame et son régime à savoir un président despotique et un régime tyrannique, pour qui, les droits fondamentaux élémentaires des Rwandais n’ont aucune signification. Elle a eu plus de chance que l’avocat américain d’un prisonnier du TPIR qui été mis en cage par Kagame sans aucune forme de procédure et sans conséquence aucune pour lui. Il convient de rappeler que le Conseil Spécial de Kagame n’est autre que Tonny Blair, ex-Premier Ministre Britannique et socialiste, semble-t-il. En tout état de cause, le méfait de Kagame est sans conséquence pour lui, exactement comme dans l’Affaire de l’avocat américain qu’il a envoyé dans ses geôles sans réaction même minimale de son pays.