Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TFR-INFO

TFR-INFO

La Tribune Franco-Rwandaise

Un proche de Paul Kagame dans les "Panama papers"

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

CESAR 06/04/2016 00:10

Il faut dire les choses telles qu'elles sont
Il ne s'agit pas d'un proche de Kagame qui a commis des méfaits mis à la place publique par le Journal le Monde mais de Kagame en personne.
Nul ne peut soutenir qu'un Général, soit-il de l'armée de Kagame, ex-maquisard comme celui-ci a durement travaillé de sorte qu'en l'espace de quelques années, il est devenu millionnaire avec le solde d'un Général, haut fonctionnaire rwandais comme des centaines d'autres.
C’est Kagame qui gère directement les aides internationales et non le Ministre des Finances.
Il y’a quelques années j’avais écrit que ce qui suit et certains traité d’anti-Kagame est donc négationniste du génocide des Tutsi.
1/ Notre pays est dirigé par les experts en
- fraude fiscal
- blanchiment d’argent issu de la drogue et des produits miniers volés en RDC
- détournements massifs des deniers publics
2/ Ceux-ci planquent leurs magots dans les paradis fiscaux
3 Le Rwanda est devenu la plaque tournante de la drogue venu d’Afrique de l’Est. Ce fait qui s’est accentué avec l’abolition des contrôles des produits à la frontière. Le commerce de la drogue est strictement contrôlé par la police politique de Kagame. Il en est de même du proxénétisme et de la prostitution notoires ici au Rwanda mais non évoqué par les médias étrangers.
Ce proche de Kagame a agi sur ordre et au non de celui-ci.
C’est donc Kagame qui a
1/ commis le blanchiment de fraude fiscale aggravée,
2/ détourné plusieurs millions de dollars US de deniers publics qu’il a planqués dans le paradis fiscal au Panama,
3/ spolié des milliers de Rwandais de leurs biens meuble et immeubles qui s’évaluent à plusieurs millions de dollars US par an qu’il plaque dans les paradis fiscaux,
4/ détourné plus de 100 millions de dollars US de deniers publics pour acquérir deux avions personnels qu’il loue à l’Etat Rwandais lors de chacun de ses voyages à l’étranger et c’est lui qui fixe le montant du loyer.
Kagame et les membres du premier cercle de son Akazu ne payent pas d’impôts.
Il a légalement crée des impôts qui frappent des millions de Hutu au bénéfice des Tutsi, la qualité de rescapé étant reconnu à tous les Tutsi sur la base des critères déterminés par Kagame. La réalité est que ces rescapés ne reçoivent que des miettes. Des millions de dollars US issus de ces impôts sont planqués dans les paradis fiscaux. Où sont planqués des millions de dollars US du FPR qui est à la fois un parti-Etat et une société commerciale cotée à la bourse de Kugali dont les propriétaires sont Kagame, les siens dont la personne citée dans Panama Papers et leurs associés anglo-saxons à qui le commandant suprême a cédé le Rwanda.
Au vu de l’ensemble de ces méfaits, Kagame doit partir s’il a le sens de l’honneur et de dignité.
Les Rwandais attendent la réaction vigoureuse des partis dits d’opposition qui sont les forces correctrices des méfaits du gouvernement ou du parti au pouvoir.