Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

​ Ijambo ry'Umwami Kigeli V muri ibi bihe by'icyunamo Mata 2016.

​ Ijambo ry'Umwami Kigeli V muri ibi bihe by'icyunamo  Mata  2016.

Banyarwanda, Banyarwandakazi,

Ndabaramukanya urukundo n'urukumbuzi rwinshi kandi mbifuriza kugira ubwihangane muri ibi bihe twibuka ku nshuro ya 22 Jenoside yo 1994 mu Rwanda n'ubundi bwicanyi byaduhekuye bugahitana inzirakarengane nyinshi. Nk'umubyeyi wanyu nifatanije n'abanyarwanda bose mukababaro bafite muri ibi bihe.
Mu bihe nk'ibi twibuka abacu bazize ubwicanyi ndengakamere bwabaye mu gihugu cyacu, birakwiye ko abana b'u Rwanda aho bari hose baharanira ubwumvikane no kubabarirana bityo bakirinda amacakubiri , ahubwo bakarushaho gukorera hamwe, kubahana no gukundanda, kuko aribyo muti nyakuri watuma dushobora kubana mu mahoro mu rwatubyaye n'ahandi hose.

Birakwiye ko buri munyarwanda yumva ko kumena amaraso ari ukunyuranya nibyo Imana idushakaho nk'ibiremwa byayo; tugomba kwirinda kandi icyatuma u Rwanda rusubira mu miborogo nk'iyo muri 1994 n'ubundi bwicanyi bwagiye buba mu gihugu hose cyane cyane twirinda ibyabaye mu mamateka y'igihugu cyacu byatuzaniye ibyago bikomeye harimo: Ubuhunzi, amacakubiri mu moko n'uturere no gutakaza umuco mwiza w'urukundo rwakimuntu byarangaga umunyarwanda. Mbabazwa cyane n'ubwicanyi bwabaye mu gihugu cyacu, ndetse no kumva ko hari umunyarwanda ukicwa azira ubwoko bwe, ibitekerezo bye, aho akomoka cyangwa indi mpamvu iyo ariyo yose.

Dusubize amaso imyuma maze turebe impamvu nkuru zatumye amahano nk'ariya n'ubwicanyi burenze urugero buba hagati y'abana b'u Rwanda; maze turusheho guharanira amahoro n'ubumwe kandi turwanye twese byimazeyo ko bitakongera kubaho. Ibihe turimo birasaba ko buri munyarwanda agomba kumva ko u Rwanda ari urwa twese, kandi ko dukwiye kurubanamo mu mahoro n'ubwumvikane nk’abavandimwe.

Ndabasaba gushyirahamwe tugaharanira indangakamere z'umuco mwiza ubereye abana b' u Rwanda, tukabwizanya ukuri kubyabaye mu gihugu cyacu kugirango dushakire hamwe umuti nyawo watuma twubaka ejo hazaza heza habereye urubyiruko n'abadukomokaho bose.
Imana irinde u Rwanda rwacu n' abarutuye.

Ndangije mbifuriza amahoro.

Bikorewe i Washington, kuwa 07/04/2016.

Umwami Kigeli V Ndahindurwa.
 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 11/04/2016 16:20

Le message de Kugeli a une profondeur mais il n'y a rien de nouveau par rapport à ce qu'il a toujours dit:
1/ Le Rwanda vient du fond des âges. Il est le patrimoine commun des Rwandais. Il est éternel. Ce qui unit les Rwandais à savoir le Rwanda est de loi supérieur à ce qui les sépare ( les petits intérêts personnel).
2/ Les Rwandais doivent s'asseoir ensemble et se regarder tout droit dans les yeux, analyser les causes réelles du drame rwandais et décider une fois pour toute dans l’intérêt de la maison commune que ce qui s'est passé ne se reproduira jamais.
3/ Cela exige impérativement que les Tutsi incarnés par Kagame reconnaissent publiquement leur responsabilité dans le drame rwandais et les Hutu par le biais de leurs représentants spécialement désigné reconnaissent la leur responsabilité.
L'ancien roi du Rwanda dit que la responsabilité est partagée et par conséquent, les Tutsi et les Hutu doivent reconnaître leurs responsabilités dans les crimes qui ont été commis au Rwanda et corrélativement il n'y a pas eu de génocide uniquement des Tutsi mais des Rwandais. Il a parfaitement raison.
Kagame a fait des massacres des Tutsi un fonds de commerce et une chanson chantée partout où il va et colportée à grande échelle par les excroissances de son régime opérant à l'étranger.
Il a pénalisé toute évocation par un Hutu des crimes qui ne sont pas à démontrer quant à leur effectivité qui ont commis par les soldats de son armée sous ses ordres contre des millions de Hutu.
Toute évocation publique ou expresse du mot Hutu ou des mots Hutu et Tutsi par un Hutu ou un opposant politique est constitutive de négationnisme du génocide des Tutsi. Seuls les Tutsi ont droit d’évoquer ces mots. La présidente des FDU Ingabire Victoire a été condamnée à plusieurs années de prison pour avoir violé la loi Kagame : interdiction d’évoquer publiquement les mots Hutu, Tutsi et des victimes Hutu.
Il a dénié à des millions de Hutu le droit élémentaire inhérent à tout Homme, celui d’honorer la mémoire des siens qui sont partis et/ou des les enterrer dignement, le tout sous peine de s’exposer aux sanctions pénales. Ainsi, il est strictement interdit à millions d’orphelins Hutu des victimes des soldats de Kagame d’écrire dans les livrets ou fiches scolaires qu’ils sont orphelins.
Kagame a légalisé la discrimination dans tous les domaines contre les Hutu : Kagame a légalisé l’exclusion des rescapés hutu de ses crimes abominables du bénéfice des aides publiques. Celles-ci sont bénéficient exclusivement aux rescapés Tutsi (article 14 de la constitution). Le qualificatif de rescapé est reconnu à tout Tutsi et il est héréditaire sous le régime de Kagame. Il se transmet donc de père en fils. Les enfants Tutsi nés après 94 ou après des massacres des Tutsi sont également rescapés et bénéficient de tous les droits économiques et sociaux, conformément à l’article ci-dessus mentionné.
Kagame a dit que tous les Hutu, morts, vivants et à venir sont des génocidaires. Pour lui, tout Hutu est donc génétiquement génocidaire. Pour concrétiser ses dires iniques pour un président, il est allé terroriser les enfants Hutu dans une école primaire en les sommant de se lever et demander pardon à leurs camarades Tutsi pour les crimes qui ont été commis par tous les Hutu contre les Tutsi.
Au regard de ces agissements de Kagame et l’humiliation publique des Hutu, la réconciliation entre les Tutsi et les Hutu d’une part et une cohabitation harmonieuse dans la maison commune qu’est la Rwanda d’autre part sont pour l’instant impossibles.