Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Luanda : le rapatriement des FDLR et des ex-combattants du M23 à l'ordre du jour du prochain Sommet des chefs d'État du CIRGL

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 11/02/2016 20:46

Rapatriement des FDLR au Rwanda, la maladie de Kagame.CIRGL entend soigner Kagame de sa maladie. Y arrivera-t-il? Peut-être il réussira là où les autres ont échoué. Qui sont les FDLR, Il s'agit des gamins à mains majoritairement, soit plus de 75 % nés en exil en RDC. A l'actif des FDLR, il y a la proctection des rescapés des massacres des Hutu et Tutsi de second rang par les soldats de Kagame en ex-Zaïre.Ils ont mis en déroute les soldats de Kagame pourtant lourdement armés et bénéficiant de l'appui logistique des USA ( satellite géostationnaire pour les localiser dans les forêts congolaises). Ensuite, les FDLR sont connues par leur cougage unique et leur capacité d'adaptation à tout environnement. Elles ont survecu aux actions militaires des trois arméés combinées à savoir MONUSCO, les soldatesques de Kagame ou experts en viol des réfugiées rwandaises y compris les enfants de moins de quinze ans et les soldats de Kagame.Enfin, elles ont pu doter d'une structure politique dont la mission est d'être la porte porole des rescapés ci-dessus évoqués. C'est en raison de ces trois éléments que Kagame a une peur ventrale des FDLR à tel point que pour lui elles sont devenues une maladie pour laquelle il n'a pas encore trouvé un médecin. Les FDLR ont toujours voulu regagner la mère patrie mais à condition qu'il puisse s'exprimer librement sur les sujets qui intéressent les Rwandais.Or, la nature même du régime Kagame à savoir un régime despotique ne permet pas le retour paisible des FDLR dans la mère patrie. Le CIRGL avant de concocter le plan de raptriement des FDLR sans concertations avec les intéressés au surplus, aurait dû exiger de Kagame de retrouver le sens d'humanité et de faire preuve de sa qualité de président de tous les Rwandais dans leurs diversités: un président au service des Rwnadais et nullement de son clan et de la mafia internationale anglo-saxone et respecter la constitution rwandaise dont il est l'auteur. Le CIRGL a maché avec la tête à la place des pieds.