Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Maître Bernard Maingain devrait demander pardon au Peuple Burundais qu'il a sali en lui prêtant des crimes ignominieux

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 18/01/2016 20:38

"Maître Maingain devrait demander pardon au peuple Burundais qu'il a sali en lui prêtant des crimes ignominieux" dites-vous.
Vous ne connaissez visiblement pas ce Monsieur.

Son méfait a été sciemment commis. La diffusion des cadavres d’êtres humains par France 3 minablement imputés aux autorités burundaises s'inscrit dans une stratégie globale bien élaborée par Kagame dans l'unique dessein de discréditer le président burundais et ses collaborateurs.

En effet, par ces photos, Kagame via Maingain, un des avocats ses avocats et membre actif du FPR depuis les années 90, voulait prouver au monde que le président Nkurunziza est un criminel notoire et par conséquent tout doit être fait pour le mettre hors jeu afin de sauver le Peuple Burundais.
Maingain est un expert dans ce domaine. Le mode opératoire mis en œuvre est identique à celui des années 90 via les télévisions belges contre Habyalimana et son régime dont il était le principal auteur avec l’appui de certains hommes politiques belges entre autres Louis Michel. Il a fait diffuser les photos des cadavres des paysans de Byumba qui avaient été impitoyablement massacrés par les soldats du FPR sous le commandement de Kagame. Ces photos reçues de Kagame, Maingain les a envoyées aux télévisions de son pays, la Belgique, en précisant qu'il s'agit des cadavres des Tutsi massacrés par les soldats du régime Habyalimana. Les journalistes les ont prises pour les Saintes Ecritures et commentées comme telles. L'objectif visé était de discréditer le président Habyalimana et son gouvernement à l'égard des Belges en particulier. Il a été atteint car le gouvernement rwandais est resté inerte. Le monde entier a vu les conséquences d’une extrême gravité pour le Rwanda et le gouvernement Habyalimana.

Kagame via Maingain a voulu répéter le même mode opératoire en croyant que son objectif sera atteint comme au Rwanda contre Habyalimana. C'est peine perdue.

Il a ignoré un élément capital: Contrairement au gouvernement Habyalimana d'alors, celui du Burundi est dirigé par les hommes et femmes non seulement patriotes mais également qui savent parfaitement comment fonctionne le monde d'aujourd'hui, le tout à l'ère des nouvelles technologies de l'information à grande échelle.

Il s'ensuit que les actions comme celle de Maingain sont inévitablement et nécessairement vouées à l'échec. La parfaite illustration est l'échec cuisant de Kagame dans le coup d'Etat contre le président Nkurunziza. Il ne pouvait même pas une seconde penser qu'il allait essuyer un échec pitoyable.
Il a méconnu le point ci-dessus mentionné.

Outre sa malhonnêteté intrinsèque, Maingain a été mandaté par Kagame. Dès lors le véritable auteur de ce méfait est Kagame. Si Maingain demande pardon pour ce méfait, il doit corrélativement être mandaté par Kagame, ce que celui-ci ne peut nullement faire. Par conséquent, la demande de pardon de la part de Maingain est un rêve qui ne pourra pas devenir une réalité.

Ce que doit faire le gouvernement burundais, c'est l'envoyer à la barre en France pour que les Français et les Belges puissent savoir qui est effectivement Maingain et pour qui il roule. Il doit donc être démasqué. A défaut, il récidivera et les conséquences seront irréparables pour le gouvernement burundais.