Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Communiqué de presse des organisations de la société civile et des partis politiques opposés au changement de la constitution au Rwanda

Ces 17 et 18 décembre, la dictature rwandaise franchit la dernière étape des manœuvres de changement de constitution visant à maintenir le président Paul Kagame au pouvoir.  Le référendum qui doit confirmer ces manœuvres fantaisistes se tiendra ces 17 et 18 décembre.

Les signataires du présent communiqué tiennent à faire savoir que ces manœuvres n’ont rien à voir avec la volonté de peuple rwandais. Celui-ci vit dans la peur, sous une dictature et n’a dès lors pas de choix autre qu’obéir aux injonctions des autorités.

Manœuvres destinées à l’opinion internationale

Ces manœuvres sont destinées à tromper les bailleurs de fonds et la communauté internationale en générale.

En effet, le peuple rwandais vit dans la terreur et  connait les conditions dans lesquelles le général Paul Kagame a pris le pouvoir et comment il s’y maintient. A savoir, par les armes, la répression violente, comme dans le cas des disparitions dénoncées plusieurs fois par des organismes internationaux et pays étrangers, la fermeture totale de l’espace politique et l’absence de  liberté d’expression ou d’association. 

Les opposants sont au mieux emprisonnés sinon assassinés. C’est le cas, notamment, d’emprisonnements d’Ingabire Victoire, de Mushayidi Deo ou de Ntaganda Bernard, respectivement présidents des partis d’opposition FDU, PDP et PSI. Les assassinats de Patrick Karegeya ou d’André-Kagwa Rwisereka respectivement cadres des partis RNC et Green Party.

Aussi nous appelons les bailleurs de fonds à prendre conscience que leurs financements servent à maintenir au pouvoir un régime qui n’a pas de légitimité auprès du peuple rwandais qu’il maintient dans la peur et la servitude.

Nécessité urgente de réunir toutes les forces démocratiques afin de restituer le pouvoir rwandais au Peuple rwandais

Nous appelons toute personne ou organisation souhaitant la démocratie comme solution aux problèmes socio-politiques rwandais à joindre ses forces aux nôtres afin de rendre le pouvoir au peuple.

En effet, par ses manœuvres le régime du général Kagame vient de démontrer une fois de plus qu’il maintiendra à jamais le peuple rwandais dans la soumission.  Aussi l’urgence se précise quant à l’émancipation des Rwandais de cette dictature.

Fait à Bruxelles, le 17 Décembre 2015

 

Liste des signataires : voir fichier pdf attaché communiqué_contre_modification_constitution_rwanda_fr.pdf

                                                                           

Rwanda : La société civile et les partis politiques opposés au changement de la Constitution
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article