Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Par Guy Chibalonza

Monsieur Louis Michel, dont on connait les connivences suspectes avec le président rwandais Paul Kagame, le plus grand criminel au pouvoir - dixit le professeur belge Filip Reyntjens -, s'en prend au président Pierre Nkurunziza avec une violence qui cache mal un achernement excessif et des intérêts personnels inavoués. Monsieur Louis Michel n'a jamais dissimulé ses sympathies pour le Front Patriotique Rwandais, y compris du temps où cette organisation tuait et massacrait des milliers de civils innocents au Rwanda et en République Démocratique du Congo. Ce qui faisait dire, à beaucoup que le ministre belge était en réalité l'ambassadeur plénipotentiaire du président Kagame auprès du gouvernement belge et de l'Union Européenne. La déclaration incendiaire de Louis Michel (video jointe à cet article) est, mot pour mot, la reprise du discours prononcé quelques jours auparavant par son mentor Paul Kagame qui ne trouve plus de mots assez durs pour parler de son homologue burundais.

En revanche, Louis Michel n'a pas soufflé mot sur le tripatouillage constitutionnel en cours au Rwanda pour faire réélire Paul Kagame à un énième mandat.  

Il est désormais évident que Paul Kagame et Louis Michel ont une haine viscérale contre le jeune Chef d'Etat burundais dont le seul tort est d'avoir ramené la paix dans son pays en mettant fin à l'apartheid ethnique et aux massacres cycliques ayant marqué l'histoire du Burundi au cours des 50 dernières décennies. Les démocrates des pays des grands lacs doivent unir leurs forces pour déjouer les appétits prédateurs de certains de nos amis occidentaux dont le zèle contribue à fomenter des guerres entre les peuples de notre région. 

Guy Chibalonza

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article