Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA TRIBUNE FRANCO-RWANDAISE (TFR)

Actualités, opinions, études, analyses, diplomatie et géopolitique de la Région des Grands lacs.

Rwanda : Paul Kagame devrait payer des droits d'auteur au Maréchal Idi A min Dada pour plagiat caractérisé

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CESAR 23/10/2015 20:00

Au de son macabre bilan à savoir le nombre de cadavres de Rwandais et Congolais, indifféremment d'âge, de sexe et de profession, Kagame peut venter avoir battu Idi Amine Dada. Mais il y des différences fondamentales.
1- Si Idi Amine Dada a certes massacré impitoyablement des milliers d'Ougandais, mais il n' jamais massacré des étrangers voisins de son pays. Il n'a jamais assassiné aucun président.
2- Idi Amine Dada n'a jamais livré son pays à la mafia internationale mais au contraire, il voulait que l'économie ougandaise alors entre les mains des étrangers: britanniques, pakistanais, indiens et autres à plus de 90% soit véritablement économie ougandaise entre les mains des Ougandais.
Au surplus, ces gens ne payaient même pas d'impôts. Les Ougandais étaient exclus de l'économie au sens large de leur pays. Outre les nationalisations massives, il a décrété que les hommes d'affaires étrangers qui se comportent comme des mercenaires ou charognards devaient désormais payer les impôts au proportionnellement au bénéfice réalisé d'une part et contribuer significativement à l'essor économique et social de l'Ouganda d’autre part. Pour ce motif, il est devenu l’homme à abattre de la part des maitres du monde capitaliste de l’époque, le tout en utilisant ses Ougandais contre leur propre pays.
Il convient de rappeler que Museveni a non seulement fait revenir les charognards qui avaient été chassés par Idi Amine Dada en raison de leur refus d e payer les impôts mais il les a également indemnisés pour préjudices subis à l’époque d’Idi Amine Dada. Comme au Rwanda de Kagame, ces rapaces sont des associés des kleptocrates ougandais sous la direction de Museveni.
3- Idi Amine Dada était devenu paranoïaque en raison des agissements de ses compatriotes manipulés par ceux qui voulaient sa tête parce que ses actes avaient porté atteinte à leurs intérêts économiques et financiers. Kagame est devenu paranoïaque en raison de son incapacité notoire de diriger le Rwanda et de sa peur ventrale d’affronter politiquement ses adversaires politiques, le tout à tel point que tout critique positif de sa gestion du Rwanda même s’il émane des siens constitue un acte contre sa personne et son régime. Et son auteur doit en payer le prix le plus fort. Le cas Karegeya en est la parfaite illustration. Il s’ensuit que les raisons de la paranoïa d’Idi Amine Dada et celle de Kagame ont des origines différentes et sont conséquemment incomparables.
Idi Amine Dada était incontestablement un tyran mais son funeste actif est incomparable à celui de Kagame. Kagame bat le record dans les annales de l’histoire de l’Afrique. C’est un tyran sanguinaire sui generis.
Par ailleurs, Kagame est dépourvu de sens de la parole donnée. Il a juré devant des millions de Rwandais de respecter la constitution de notre pays. Il a même évoqué Dieu à qui il a demandé de le sanctionner en cas de manquement à sa parole. Que se passe aujourd’hui ? Il a enterré sa parole publiquement donnée devant des millions de ses compatriotes et se livre à la chasse à l’homme contre les Rwandais qui lui demandent de tenir sa parole. Ce qui est pitoyable c’est la mise en scène exhibée devant les cameras de télévisions du monde entier : les paysans rwandais avec des paniers sur la tête pleins de prétendues pétitions lui demandant de s’autoproclamer président à vie ou roi de fait du Rwanda.