Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Pétition lancée par Chantal GREVIN France

SIGNEZ ET PARTAGEZ CETTE PETITION

Déjà 887 soutiens. Plus que 113 signatures nécessaires pour atteindre 1 000

L'extradition de Munyakazi Léopold vers le Rwanda  entraînerait un danger pour sa vie. Léopold a été professeur de français à l'Université de Kigali et est harcelé par le gouvernement rwandais qui cherche à l'éliminer en raison de ses opinions, en particulier sa lecture des événements de 1994 différente de la version du gouvernement.Une mobilisation en sa faveur le sauverait. 

 Munyakazi Leopold est un citoyen rwandais qui réside aux Etats Unis depuis 2004 après avoir fui le Rwanda, son pays d’origine, car lui et sa famille y étaient menacés. A son arrivée aux Etats Unis, il a sollicité l’asile politique qui lui a été refusé. Malgré une procédure en cours contre l’extradition demandée par le gouvernement rwandais, Munyakazi Léopold a été arrêté par l’Immigration américaine le vendredi 4 septembre 2015 et est en attente de déportation imminente vers le Rwanda.

 En 1994, Munyakazi Léopold a été arrêté, emprisonné et torturé par les autorités rwandaises. Au bout de 5 ans, il a été libéré car son dossier ne contenait aucune charge. Il a pu réintégrer la vie normale et a repris son travail dans plusieurs universités du pays comme professeur de français.

A partir de ce moment il a subi en sa qualité d’intellectuel des menaces et des harcèlements répétés de la part des agents du gouvernement rwandais. A cause de ces menaces de plus en plus pressantes, Munyakazi Léopold a choisi de demander l’asile aux Etats Unis où il était en voyage académique. Mais même aux Etats Unis ces harcèlements  ont continué. Des rumeurs l’accusant d’être révisionniste et génocidaire ont été propagées à son encontre. Les dirigeants de l’université où il enseignait ont été sollicités pour qu’il soit licencié au seul motif qu’il ne partage pas les opinions du gouvernement rwandais en place. Munyakazi Léopold a finalement été obligé de démissionner de ses fonctions universitaires. Cela fait maintenant 11 ans qu’il est aux Etats-Unis où sa femme et ses enfants l’avaient rejoint, contraints eux aussi à fuir leur pays.

De nombreux témoignages en sa faveur montrent que Muniakazi Léopold est poursuivi à cause de ses idées qui ne sont pas conformes au discours officiel rwandais. Son extradition équivaut à l’envoyer vers la torture et vers la mort.

Nous demandons donc à Cour d’immigration, au Département d’Etat, et au Président Obama :

- de suspendre immédiatement le processus d’extradition de Léopold Munyakazi vers le Rwanda

- de libérer immédiatement Munyakazi Leopold;                                    

- d’octroyer le statut de réfugié politique dans les meilleurs délais à Léopold Munyakazi.

ENGLISH VERSION HERE :

https://www.change.org/p/united-states-immigration-court-kessler-elizabeth-a-john-kerry-barack-obama-stop-munyakazi-l%C3%A9opold-s-deportation-to-rwanda?recruiter=377025088&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

ADRESSÉE À
Mme Elisabeth Kessler, Présidente de la cour d'immigration aux USA
M. John Kerry, Secrétaire d'Etat des USA
M. Barak Obama, Président des USA
Suspendre l'extradition de Munyakazi Léopold vers le Rwanda
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lukali François 16/11/2015 16:57

À cause des intérêts économiques que les grands de ce ponde répondent et profitent à ce cycle dans les dos du Tiers-Monde, ils ne hésitent à violer les Conventions des de Genève 1949 et celle des Nations Unies, c'est-à-dire Convention de Genève de 1951 et du Protocole additionnel de 1967, relatifs au statut des réfugiés. Car l'aide au développement ainsi que la coopération deviennent les expulsions des
opposants à leurs ennemis sont fréquents, surtout à la Fédération Wallonie-Bruxelles avec les 2 dictateurs Kanambe Hippolyte(alias Joseph Kabila) et Kagame. Il faut que l'opposition en Afrique doit sérieusement s'organiser et mûre.Donc je m'oppose contre l'expulsion de ce citoyen qui lutte pour que le Rwanda va continuer à être gouverné anarchiquement par Kagame. .Vive le Rwanda, vive le Burundi de notre héros vivant Kurunziza et le M.M.C/Lumumba Patrice, à bas les saboteurs.