Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA TRIBUNE FRANCO-RWANDAISE (TFR)

Actualités, opinions, études, analyses, diplomatie et géopolitique de la Région des Grands lacs.

Rwanda : Léon Mugesera uregwa jenoside yasabiwe gufungwa burundu

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CESAR 24/07/2015 11:02

Mugesera accusé par le gouvernement tutsi rwandais d'avoir commis le génocide des Tutsi pour un discours prononcé fin 92 à Kabaya, le tout sans journaliste ni télévision.Il a été livré à Kagame comme un colis sans valeur par le Canada au mépris des régles élémentaires du droit international.
Il a demandé d'assurer sa défense conformément à la constitution rwandaise:
Article 5
La langue nationale est le Kinyarwanda. Les langues officielles sont le Kinyarwanda, le Français et l'Anglais.

Par ordre,les langues des Rwandais sont 1-le kinyarwanda, 2- le français et 3- l'anglais.
Cet ordre a une signification et est prévu par la constitution.

Les maîtres du Rwanda lui ont refusé d'exercer ce droit élémentaire. Sachant qu'il n'existe dans notre droit aucune loi qui dit que le procès doit se dérouler exclusivement en Kinyarwanda, comme il n'existe pas une loi qui dit que le président rwandais doit s'adresser aux Rwndais exlusivement en Kinyarwanda. Les juges ou les obligés de Kagame ont donc bafoué la constitution.
Le ministère public a requis la perpétuité.Il a été déjà condanmé avant même qu'il ne soit expédié à Kagame par le Canada.
Il est de notoriété publique que c'est le coup d'Etat sanglant perpétré par Kagame qui est à l'origine des massacres contre les Rwandais.Kagame savait parfaitement que ses agissements seront lourde de conséquence pour le Rwanda et les Rwandais.Lui, il avait déjà programmé les massacres de masse contre les Hutu, condition sine qua none pour prendre et exercer le pouvoir sans partage dans un Rwanda qu'il ne connaissait même pas. Même un débile mental le comprend parfaitement. Que celui qui soutient le contraire m'explique comment Kagame pouvait réaliser son objectif décrit précisément dans le rapport dit Mucyo contre la France c'est-à-dire prendre le pouvoir et l'exercer sans partage au Rwanda dans le cadre institutionnel taillé sur mesure par lui, sans réduire au minimum les Hutu et sans anéantir le leadership Hutu.
Même un fou comprend aisément que le discours de Mugesera dont aucun rwandais n'a écouté sauf quelques personnes de son parti qui étaient présents à Kabaya n'a rien avoir avec les masssacres des Tutsi. Celui qui devait être à sa place c'est Kagame. Mugesera sera condamné parce que
1- il est Hutu
2- il est intellectuel et opposant au régime Kagame
3- ses droits fondamentaux pourtant prévus par la constitution ont été méconnus par les obligés de Kagame dit juges. Dans notre pays, les juges sont au service de leur maître et nullement à celui de la Justice pour Tous et des Rwandais.
Il est donc prisonnier politique et doit être traité comme tel.