Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TFR-INFO

TFR-INFO

La Tribune Franco-Rwandaise

L'association FLICOP-Umuco condamne les attaques meurtrières des FARDC contre les camps des réfugiés rwandais en RDC

Cliquer sur le lien ci-après pour télécharger le communiqué de presse de la FLICOP_Umuco :

FLICOP_Umuco Communique de Presse.pdf

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

CESAR 01/07/2015 18:27

Ce n'est pas la première fois que les soldatesques de Kabila commettent de tels méfaits. Alors qu'ils sont notoirement connus pour leur incapacité absolue dans l'art de la guerre, pour prouver le contraire, ils se sont livrés aux viols massifs des pauvrers réfugiées rwandaisees, aux crimes abominables contre les misérables réfugiés rwandais y compris les bébés. Les rescapés sont morts de faim et de soif dans les forêts congolaises après la destruction de leur cabanes par ce gens, le tout au vu et au su des prédicateurs des droits de l'homme et des Nations Unies via l'Allemand Kobler, représentant spécial de Ban ki-Moon en RDC. Pour celui-ci, ces réfugiés rwandais ne font pas partie de l'humanité.Il s'ensuit que les massacres notoires de ces réfugiés ne sont pas constitutifs de crimes.

Un goupe de Rwandais de l'intérieur ont adressé une lettre de trois pages à Monsieur Kobler.Ils ont précisé des jours et dates de la commisssion des massacresdes réfugiées rwandais.Ils ont décrit précisément les conditions infra-animales dans lesquelles les rescapes ont été réduits par les pseudos soldats de Kabila, neveu de James Kabarebe. Ils ont rappelés les conventions internationales relatives à la protection des réfugiés en l'occurrence dont le respect s'impose au gouvernement congolais et les obligations de Kobler en sa qualité de ressortissant d'un Etat dit démocratique et de représentant spécial de l'ONU. Sa réaction a été cinglante, cynique et inique. Selon lui, les soldats congolais n'ont commis aucun crime contre les réfugiés.Ils ont fait leur leur travail. Le Rwanda de Kagame est un Etat démocratique.Par conséquent, ils doivent retourner chez eux.Par son agissement , Kobler est directement impliqué dans les crimes qui ont été commis contre les réfugiés rwandais. Sa mission est de réduire à néant les FDLR y compris leurs familles.

Madame Bensouda est prétendument au service de la justice internationale, il serait dès lors judicieux de porter à sa connaissance ce faits. Il est certain qu'il n'y aura de suite de sa part car elle est l'obligée de ceux qui ont décidé la destruction des milliers de femmes,enfants et hommes de tous âges réfugiés rwandais pour ce qu'ils sont à savoir Hutu, considérés comme des déchets sans propriétaire. Mais, les postérités des victimes auront le droit de savoir. C'est pour cela qu'informer la CPI me semble judicieux.

Alors que que les crimes commis contre les réfugiés rwandais sont des crimes contre l'humanité, génocide et crimes de guerre, personne n'entendu Bensouda, procureure de la CPI.

Il convient de rappeler que la qualification d'un crime, de génocide, crime contre l'humanité et crime de guerre n'est fonction du nombre de morts mais de l'intention de l'auteur du crime et de l'effectivité de celui-ci.