Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Réaction de notre fidèle lecteur César de Kigali à l'article de TFR 

Par César, Kigali
Russ Feingold avait une obsession, les FDLR. Il est parti et les FDLR sont toujours là nonobstant les méfaits de la soldatesque de Kabila à leur endroit. 
Des millions de Rwandais espèrent que ce Thomas Pereillo a pour mission d'oeuvrer pour la démocratie et la paix dans notre région. L'existence des institutions démocratiques effectives est la condition sine qua non pour la paix définitive et durable dans la Région des Grands Lacs. Cela requiert que les maîtres de Kagame à savoir Obama et Cameron, il faut dire les choses telles qu'elles sont, prennent position c'est-à-dire le somment de respecter les lois de son pays au premier rang la constitution et partant éviter les mises en scène folkloriques qui les discréditent. En effet, pour Kagame, le ridicule et la honte sont des mots dépourvus de sens. Il est notoire que sans les USA et le Royaume Uni, Kagame et son régime auront une espérance de vie très limitée. Obama, Cameron et l'intéressé le savent. Les mises en scènes de Kagame, en l’occurrence les paysans rwandais transportant des cartons pleins de prétendues pétitions, exhibés devant les cameras des télévisions du monde entier discréditent plus les sponsors de Kagame que celui-ci. Aussi, sauf Kagame, ils savent qu’en tout état de cause la fin des tyrans est toujours tragique et que c'est la masse populaire qui subit les conséquences de fin de leur règne. Les exemples sont nombreux. Lorsque le caractère tyrannique d'un despote est arrivé dans sa phase critique, celui-ci n'a plus de sens de jugement. Pour lui, se livrer aux fabulations en tous genres, délires et insanités de toutes sortes est un acte normal. La parfaite illustration est Kagame. 
Alors que le monde entier sait qu'il a à son actif des millions de cadavres de femmes, enfants et hommes de tous âges et conditions Hutu, Tutsi se second rang et Congolais et qu’il maintes fois reconnu ses méfaits devant des millions de Rwandais, il a osé dire devant les caméras des télévisions rwandaises et étrangères qu'il ne peut même pas tuer un chat, que le fait d’être Tutsi de premier rang ou du cercle est un élément exonératoire de responsabilité quant aux crimes abominables et de notoriété publique qui ont été commis par les soldats ses soldats et sous ses ordres. Kagame a fait appel à Madame Zuma, Présidente de l’Union Africaine relativement à l’arrestation de Karake, le boucher des Rwandais, par le Royaume Uni. Celle-ci est curieusement tombée au même niveau que Kagame dans le domaine de délires. Et en témoignent les déclarations de Monsieur Smaïl Chergui sur l’Affaire Karake, le tout au nom de l’Union Africaine. Au lieu d’être au service des opprimés par les Tyrans, sous la présidence de Madame Zuma, l’union Africaine est une organisation au service des despotes ou des hors-la-loi africains. Le comble est qu’aucun des prédicateurs africains du respect des droits de l’Homme n’a condamné les agissements pitoyables et minables de Monsieur Smaïl Chergui, au nom de l’Union Africains sous l’autorité de Madame Zuma.
Il faut espérer que Mr. Thomas Pereillo ne sera pas Smaïl Chergui , défenseur des tyrans africains.
Par ses actions, il prouvera au monde que les USA sont effectivement un Etat démocratique et que son pays apportera un soutien à ceux qui luttent pour la démocratie contre les hors- la-loi sanguinaires. A défaut, les masques tomberont et ce sont les USA qui perdront toute leur crédibilité et nullement Kagame, assoiffé de pouvoirs et de sang des Rwandais.
Atendons pour voir. Les masques tomberont ou la Vérité éclatera au grand jour ou le soleil brillera à nouveau sur le Rwanda, pays qui vient du fond des âges.
César de Kigali
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article