Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

La Tribune Franco-Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Le gouvernement rwandais dénonce l'arrestation du général Karenzi Karake

com
Le chef des services de renseignements du  Rwanda, Emmanuel Karenzi Karake, poursuivi pour crimes de guerre par la justice  espagnole, a été arrêté samedi à Londres.

L’ambassadeur du Rwanda au Royaume-uni a fortement critiqué l’arrestation du chef des services renseignements de son pays, qu’il a assimilé à "une insulte à la conscience collective”.

Dans un entretien à la BBC, William Nkurunziza, a déclaré qu’ils sont surpris de voir l’officier des renseignements rwandais arrêté car ce n’est pas la première fois qu’il se rend en Angleterre.

"C’est exceptionnel qu’on nous dise qu’il a été arrêté pour crimes de guerre. Supposer qu’un seul de nos quarante leaders est coupable de crime de guerre est une insulte à notre conscience collective”, a-t-il indiqué.

Le chef des services de renseignements du Rwanda, Emmanuel Karenzi Karake, poursuivi pour crimes de guerre par la justice espagnole, a été arrêté samedi à Londres en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne, a indiqué mardi le ministère britannique des Affaires étrangères.

A son tour, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a qualifiée d'"inacceptable" l’arrestation.

"La solidarité occidentale pour avilir les Africains est inacceptable. C'est un scandale d'arrêter un responsable rwandais sur la base de la folie de pro-génocidaires", a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Le chef des services de renseignement du Rwanda, âgé de 54 ans, a comparu devant un tribunal londonien samedi après-midi et a été placé en détention provisoire jusqu'à jeudi, date à laquelle il doit de nouveau comparaître devant la justice britannique.

Cette arrestation intervient plus de sept ans après le lancement de la poursuite pour génocide et crimes de guerre à l'encontre de 40 militaires rwandais par l'Audience nationale, la plus haute instance judiciaire espagnole.

Le ministère britannique des Affaires étrangères s'est refusé à commenter davantage l'arrestation, soulignant simplement la "relation profonde et de longue date" entre le Royaume-Uni et le Rwanda.

http://www.bbc.com/afrique/region/2015/06/150623_rwanda_reaction

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 26/06/2015 14:42

Sur cette affaire, ni Kagame ni sa perroquet Mushikiwabo ni quiconque autre n'a infirmé l'existence des crimes qui sont reprochés à Karake et encore moins la responsabilité de celui-ci dans les massacres des milliers de femmes, enfants et hommes de tous âges congolais et Hutu Rwandais ainsi que des citoyens espagnols.

Que dit Kagame au titre de défense de son obligé devant des curieux diplomates en poste ici à Kigali et des journalistes affiliés au régime?

« L’arrestation du chef des services de renseignement du Rwanda est basée sur l’arrogance absolue et le mépris » de l’Occident. « Ils doivent l’avoir pris par erreur pour un immigrant illégal. Ils nous traitent tous comme ils traitent les immigrants illégaux », a déclaré le président Kagamé dans un discours devant le parlement. « Les Noirs sont devenus des cibles pour s’entraîner à tirer ».

Les lecteurs de Jambo News constatent que les dires de Kagame n'ont ni tête ni queue. Ce sont des divagations d'une personne sous hallucinogène. Aucun Président d'un pays ou toute personne douée de discernement ne peut proférer ce genres de galimatias au demeurant devant des milliers de Rwandais et des caméras des télévisions du monde entier.

Toutefois, l'intervention de Kagame est intéressante à certains égards.
1- Elle est la preuve de la nature intrinsèque du régime Kagame et de la qualité des soi disant dirigeants rwandais;
2- Kagame reconnaît qu'il a commis des crimes de masse contre les Hutu qui, selon lui, sont génétiquement génocidaires;
3- Kagame reconnaît que Karake a commis les crimes de masse contre des milliers de Hutu et Congolais;
5- Kagame montre ce qu'il est effectivement même si ce n'est pas la première fois qu'il organise une mise en scène en proférant publiquement des divagations: Kagame, général et non pas Général car il ignore ce que signifie le mot Général. Kagame, le cynique, Kagame dépourvu de sens de l'honneur, de dignité, de compassion humaine et d'humanité; En effet, il ne conteste pas l'existence les crimes commis contre les citoyens espagnols par Karake et indirectement par lui; Les victimes ont laissé des veuves, veufs et orphelins. Dans une telle situation, tout homme pourvu d'humanité, doit strictement observer la décence élémentaire à l'endroit des morts. La décence est un des éléments de la civilisation humaine et distingue l'homme de l'animal.
Par conséquent Kagame aurait dû avoir l'outrecuidance d'observer la décence élémentaire au lieu de tomber au niveau le plus bas du caniveau par ses propos pitoyables; Mais pour Kagame, seuls les Tutsi ont droit à la justice et le fait d'être Tutsi, oligarque du régime Kagame et l'obligé de celui-ci est un passeport à l'impunité quant aux crimes commis par les Tutsi, membres de la galaxie Kagame dont Karake. Toujours selon Kagame, il s'ensuit que l'Espagne est mal-fondée à demander l'extradition de l'assassin de ses citoyens. Pour lui, la justice et la souffrance morale sont le monopole des seuls tutsi, victimes et membres des familles de celles-ci; Les Tutsi étant génétiquement victimes du génocide dit des Tutsi par les Hutu et nullement les victimes espagnoles, assimilés par aux Hutu Rwandais. Ses propos outre leur gravité, ils sont effrayants de sorte qu'il n'est pas utile de les commenter.
6- Kagame penser que le fait qu'il soit dans son pays à la fois loi et justice, Cameron et le Premier Ministre Espagnol doivent, eux aussi, être le Kagame britannique et le Kagame espagnol. Il ignore la définition d'un Etat de droit et démocratique et les biens faits d'une démocratie dans un Etat. Il n'y a rien d'étonnant chez lui au regard de ses agissements à savoir l'organisation d'une mise en scène folklorique ou un spectacle pitoyable avec des Rwandais triés sur le volet qui transportaient des cartons pleins de papiers dits pétitions écrites par les analphabètes rwandais. Par ailleurs, il convient de préciser que pour Kagame, la constitution rwandaise actuelle qu'il a curieusement promulguée est un vulgaire papier qu'il peut piétiner comme bon lui semble.

Que le Plus Haut ait Pitié des Rwandais et du Rwanda

CESAR 24/06/2015 12:56

Ces gens auraient au moins l'outrecuidance d'observer la décence élémentaire face à la souffrance morale des veuves, veufs, orphelins et proches des milliers de victimes de ce bourreau, dit nettoyeur de l'Est et de l'Ouest Rwanda. Le spectacle qu'ils offrent au monde constitue la preuve de ce qu'ils sont effectivement et de la nature intrinsèque du régime Kagame. Pour eux, le fait d'être Tutsi est un passeport à l'impunité. S'il est vrai que leur fonds de commerce à savoir le génocide dit des Tutsi avait quelque peu une valeur pour les non-informés, celle-ci est actuellement nulle de sorte qu'il ne vaut même pas la patte d'une mouche. Les propos de cet ambassadeur à l'instar de ceux de sa patronne Mushikiwabo ou la perroquer de Kagame sont pitoyables et minables et partant inopérants à tous les égards. En chantant le génocide des Tutsi, ils pensent impressionner les autorités britanniques et espagnoles. Leurs divagations produisent des effets inverses à ceux attendus.Les autorités britanniques ne peuvent naturellement pas et à bon droit réagir à de telles divagations qui n'honnorent pas les intéressés.Ces gens sont la honte des Rwandais. Kagame et le siens ont envoyés des centaines des mandats d'arrêt internationaux bidons contre les Hutu. lls font des bruits et du chantage contre les pays dans lequels vivent les intéressés au motif qu'ils ne respectent le droit à la justice des victimes fantômes Tutsi. Alors qu'il n'est pas approuvé que Karake est responsable des milliers de morts rwandais, congolais et espagnols car les témoins à charge sont les ex-soldats du FPR qui étaient sous ses ordres, ils font pitoyablement du spectacle sans toutefois apporter la preuve du maf-fondé de l'arrêstation de ce Monsieur.
Pour Kagame et ses olbigés, certes c'est un criminel notoire mais le fait d'être Tutsi le rend intouchable. Il faut espèrer que ce boucher répondra de ses actes effectivement et partant ses victimes pourront avoir droit à la justice.