Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

RWANDA'S UNTOLD STORY : LA BBC DÉMENT AVOIR NIÉ LE GÉNOCIDE RWANDAIS

Une commission d’enquête rwandaise estime que la chaîne publique britannique a enfreint la loi du pays sur la négation du génocide.

La BBC a rejeté dimanche les conclusions d’une commission d’enquête rwandaise qui estimait que la chaîne publique britannique avait enfreint la loi rwandaise sur la négation du génocide avec l’un de ses documentaires datant de 1994.

Cette commission rwandaise a recommandé samedi au gouvernement de « résilier » l’accord autorisant la BBC à émettre au Rwanda sur les ondes FM.

«  Nous rejetons toute suggestion que ce documentaire puisse constituer une négation du génocide  », a indiqué la BBC dans un communiqué, affirmant être «  extrêmement déçue  » de ces conclusions. La chaîne a tenu à défendre «  son droit à pratiquer un journalisme indépendant qui a fait de nous la source d’information la plus fiable du monde  ».

Indiquant que le documentaire est actuellement soumis au système de vérifications éditoriales mis en place par le groupe public en cas de plaintes, la chaîne assure que «  les conclusions provisoires montrent que le documentaire n’a pas enfreint les règles éditoriales de la BBC  ».

Le documentaire de la BBC, « L’Histoire jamais contée du Rwanda », diffusé en octobre sur la chaîne de télévision BBC 2, avait provoqué un tollé dans le pays.

Il multipliait les critiques contre le président Paul Kagame, généralement crédité de la remise sur pied de son pays, exsangue au sortir des massacres, mais également dénoncé par les défenseurs des droits de l’Homme pour le caractère autoritaire de son régime.

À la suite de sa diffusion, Paul Kagame avait lui-même accusé la BBC de « négation du génocide » qui a fait environ 800.000 morts selon l’ONU, essentiellement parmi les Tutsis. Le documentaire avait aussi été fustigé par des experts, universitaires et diplomates, qui avaient notamment accusé le média britannique d’avoir tenté de minimiser le nombre de Tutsis assassinés.

Samedi, le président de la commission d’enquête, l’ex-procureur général du Rwanda Martin Ngoga, a expliqué qu’avec son documentaire, la BBC a «  abusé de la liberté de la presse et d’expression (…) transgressé les normes journalistiques et violé la loi rwandaise, en particulier (les lois) relatives à la négation du génocide et le révisionnisme (et) l’incitation à la haine et à la division parmi les Rwandais  ».

En octobre déjà, l’autorité étatique de régulation des médias (RURA) avait suspendu les programmes radio en kinyarwanda de la BBC dans le pays.

Reporters sans frontières avait jugé cette réaction « disproportionnée » et s’était interrogé sur l’opportunité de suspendre des émissions radio alors que le documentaire avait été diffusé à la télévision.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article