Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

SOMMET DE L'UNION AFRICAINE : MUGABE ET ESSEBSI, DEUX ANCIENS EN VEDETTE

Par 

mediaLes chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine, lors de la cérémonie d'ouverture du 24e sommet à Addis-Abeba, le 30 janvier 20154AFP Photo / ZACHARIAS ABUBEKERVendredi, à la tribune de l'Union africaine, les deux orateurs les plus en vue étaient le Zimbabwéen Robert Mugabe, 90 ans, et le Tunisien Béji Caïd Essebsi, 88 ans.Tous deux sont des anciens de la lutte pour les indépendances africaines et se sont réclamés de la lutte contre le terrorisme.

Quand Robert Mugabe a été nommé hier vendredi président en exercice de l’Union africaine pour un an, il s’est rendu à la tribune d’un pas hésitant, mais avec le poing levé. Et il a prononcé son discours d’une voix ferme et déterminée.

Sous les applaudissements de ses pairs, le président du Zimbabwe a prononcé un discours à double détente : d’un côté le langage d’un homme moderne tourné vers les grands sujets de l’heure, la lutte contre le terrorisme, l’économie ou encore l’écologie et de l’autre le langage d’un vieux freedom fighter, un combattant de la liberté qui a assisté au premier sommet de l’OUA en 1963 en tant que chef d’un mouvement de libération.

De la lutte contre le colonisateur à la lutte contre le terrorisme

Son homologue, le nouveau président de la Tunisie, Beji Caïd Essebsi, a aussi rappelé l’âge d’or des indépendances, alors qu’il luttait aux côtés de Bourguiba pour l’émancipation des peuples africains et il a eu cette phrase : « la guerre nous unit, nous les Africains, contre le terrorisme comme elle nous a unis contre le colonialisme ».

En écoutant ces deux présidents on avait l’impression qu’il y a cinquante ans ils avaient connu l’âge d’or, l’âge où tous les Africains étaient rassemblés contre un ennemi commun, le colonialisme, et la nostalgie aidant on voyait bien au qu’au soir de leur vie les deux hommes rêvaient de revivre cet élan unitaire dans la lutte contre le terrorisme.

SOMMET DE L'UNION AFRICAINE : MUGABE ET ESSEBSI, DEUX ANCIENS EN VEDETTE
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Silas NSANZABAGANWA 02/02/2015 15:49

Vous avez bien dit 90 ans et 88 ans ?!?! N'y a-t-il pas, à cet age, risque de "mal gouverner" sans mauvaise volonté, mais tout simplement par le fait de la vieillesse? J'attends vos avis>

Pierrick 01/02/2015 10:43

Sauf que l'un, élu démocratiquement, est bien parti pour relancer une Tunisie qui montre la voie au monde, et que l'autre, dictateur et profiteur, a mis son pays à genoux.

Silas NSANZABAGANWA 02/02/2015 15:57

Cher Pierrick, je respecte beaucoup le peuple Tunisien qui l'a élu démocratiquement, comme vous le soulignez, mais j'espère quà la fin de son mandat, le Chef de l'Etat ne se représentera pas, vu son age très avancé! Toujours pour le bien du peuple tunisien, je l'entends!

Ndagijimana 02/02/2015 04:00

Toute honte bue, Mugabe s'accroche au pouvoir, à plus de 90 ans !