Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Le Centre de Lutte contre l’Impunité et l’Injustice au Rwanda (CLIIR) dénonce et condamne la disparition forcée de Madame RIZIKI Irène dans la ville de Goma en République Démocratique du Congo (RDC) à la date du 07 décembre 2014.

Madame RIZIKI Irène est âgée de 33 ans et elle avait 13 ans en 1994. Ses parents d’origine rwandaise vivaient en RDC où elle a grandi. C’est là aussi qu’elle a rencontré son mari qui a fui le Rwanda en 1994.

Depuis 4 ans environ, Madame RIZIKI Irène résidait dans le quartier de KAMENGE dans la ville de Bujumbura. Elle a trois enfants dont une fille âgés respectivement de 13, 10 et 8 ans. Elle avait quitté le Burundi fin novembre 2014 pour se rendre en RDC y visiter son mari.  Elle a passé deux semaines avec lui avant de repasser par Goma où elle a passé la nuit du 06 au 07 décembre chez un ami. 

Chronologie de sa disparition :

1.   Le 07 décembre 2014, Madame RIZIKI devait rendre visite à la famille d’un certain DIDIER.

2.    Elle est partie toute seule et aurait du revenir dans la journée étant donné qu’elle avait laissé ses bagages. Personne ne l’a plus revue depuis.

3.    Monsieur DIDIER qui devait donner de ses nouvelles ne répond pas non plus et semble avoir disparu aussi.

Conséquences de cette disparition :

1.   Les trois enfants sont seuls pour le moment à Kamenge, Bujumbura, Burundi.

2.   Son mari ne peut pas rejoindre les enfants pour le moment.

3.   La famille vit dans la crainte que Madame Riziki Irène connaisse un sort tragique. 

Au moment où nous écrivons ce communiqué, nous apprenons par une source proche du dossier que Madame RIZIKI Irène serait détenue  dans les locaux de la DMI (Directorate Military Intelligence) à Kimihurura dans la ville de Kigali.

RECOMMANDATIONS :

-       Le CLIIR demande à toute personne pouvant avoir la moindre information sur les circonstances de l’enlèvement de Madame RIZIKI Irène et de la disparition de Monsieur DIDIER de bien vouloir les communiquer au CLIIR ou aux autorités concernées et compétentes (congolaises et rwandaises).  

-    Le CLIIR demande à toutes les organisations de défense des droits humains nationales et internationales (HRW, Amnesty International, FIDH, LIPRODHOR…) de nous aider à faire libérer Madame Riziki Irène. A ce jour, nous ne voyons aucun motif qui aurait pu justifier l’intérêt de la DMI sur sa personne étant donné qu’elle n’exerçait aucune activité susceptible de déranger le pouvoir autoritaire de Kigali. 

-       Le CLIIR demande au gouvernement rwandais d’user de son autorité pour faire libérer immédiatement cette mère de famille qui aurait été enlevée par ses agents infiltrés dans la ville de Goma. 

Fait à Bruxelles, le 17/12/2014

Joseph MATATA, Coordinateur du CLIIR

- A lire sur : http://www.cliir.org/detail/com1332014-sos-pour-riziki-irene-enlevee-a-goma.html#sthash.gCza5vf5.fkv3jS6g.dpuf

SOS POUR MADAME RIZIKI IRÈNE ENLEVÉE À GOMA
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article