Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Par veritas

Publié le 20 octobre 2014 par veritas

Russ Feingold à Luanda

Russ Feingold à Luanda

Luanda - Les Etats-Unis d'Amérique (USA) plaident pour la prise de positions militaires contre les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), qui causent l'instabilité en République Démocratique du Congo (RDC) au cas où elles ne seraient pas désarmées jusqu'à janvier, a appris lundi l’Angop, à Luanda.

 

C'est ce qu’a informé à la presse l’envoyé spécial des Etats-Unis d'Amérique pour la région des Grands Lacs, Russell Feingold, à la fin de d'une audience qui lui a concédée le vice-président de la République, Manuel Domingos Vicente.

Il a accusé les membres des FDLR de participer au génocide au Rwanda en 1994, et de commettre  de nombreux crimes contre les habitants de l'est de la RDC. Le diplomate américain a dit que dans l’entretien avec le vice-président de la République, et avec le ministre angolais de la Défense, João Lourenço, il avait été décidé de prendre des mesures militaires pour que les FDLR assument les conséquences de la non observation des accords signés.
Russell Feingold a souligné que les actions militaires devraient être une combinaison entre les forces de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la République Démocratique du Congo (MONUSCO) et de la région des Grands Lacs.
"Nous analysions la possibilité de recourir à des actions militaires" au cas où les FDLR ne désarment jusqu'à janvier comme elles ont promis dans l'accord de paix qu’elles ont signées", a-t-il souligné.
Il a expliqué que la question devrait également être évaluée à la réunion des ministres de la Défense et des Relations Extérieures de la SADC et de la région des Grands Lacs, prévue pour ce lundi, à Luanda.
Russell Feingold a indiqué que la région avait décidé un moratoire de six mois aux FDLR pour qu’elles désarment ou fassent face à des actions militaires. Après trois, nous avons conclu que ce groupe rebelle ne respectait pas les recommandations sur son désarmement.
Les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda sont le principal groupe rebelle hutu rwandais dans l'est de la RDC.
Les USA persistent et signent pour exterminer des réfugiés rwandais hutus en RDC!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article