Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Victoire Ingabire Umuhoza, candidate aux élections présidentielles Rwanda 2010, présidente Ingabire Umuhoza VictoireCongrès ordinaire des FDU-INKINGI, 13-14 septembre 2014

Ce 13 septembre 2014, les FDU-INKINGI ont tenu leur congrès ordinaire à Alost en Belgique.
 
Après avoir approuvé le compte-rendu du Congrès extraordinaire du Parti tenu à Breda les 13 et 14 avril 2014, le Congrès a mis en exécution les résolutions relatives aux élections des organes de direction du Parti.
 
A cet effet, les élections ont mis en place l’équipe dirigeante suivante:
1. Présidente: Victoire INGABIRE UMUHOZA
2. 1er Vice – Président: TWAGIRIMANA Boniface
3. 2ième Vice – Président: BUKEYE Joseph
4. Secrétaire général: SIBOMANA Sylvain
5. Secrétaire-général adjoint: Dr. MWISENEZA Emmanuel
6. Trésorière: MUKAKINANI Naomi
Adjoint : un membre se trouvant au Rwanda
7. Mobilisation et gestion des CPL : NIYITEGEKA Antoine
Adjoint : un membre se trouvant au Rwanda
8. Affaires juridique et droits de l’homme: MUSHYANDI Joseph
Adjoint : un membre se trouvant au Rwanda
9. Affaires Politiques: NSABIYAREMYE Gratien
Adjoint: Dr MURAYI Théophile
10. Relations extérieures et porte-parole: BAHUNGA Justin
Adjoint: un membre se trouvant au Rwanda
11. Affaires sociales et condition féminine: DUKUZEMUNGU Emmanuel
Adjoint: un membre se trouvant au Rwanda
12. Jeunesse: Flora IRAKOZE
Adjoint: un membre se trouvant au Rwanda
13. Information et communication : NDEREYEHE Charles
Adjoint: MBONIGABA Boniface
14. Bien-être des réfugies : HATEGEKIMANA Félicien
Adjoint: KWIHANGANA Victor
15. Etudes et stratégies: Dr. MANIRARORA Jean-Népomuscène
Adjoint: Dr. HAKIZIMANA Samuel ; Délégué diplomatique en Afrique
16. Sécurité et documentation: KARANGWA Pierre Claver
Adjoint: KUBWIMANA Damascène
 
Les travaux du Congrès se poursuivent normalement et se terminent ce dimanche 14 septembre 2014
 
Fait à Alost, le 13 septembre 2014.
 
Le Président du Congrès
Eric BAHEMBERA
____________________________________________________________________
 
Réaction des frondeurs des FDU dont la coordination est assurée par Monsieur Musangamfura Sixbert

 

Le Comité de Coordination des FDU-Inkingi continue ses activités.

 

Nous continuerons d'assurer les activités du parti jusqu'à la désignation concertée d'un comité exécutif unifié dont feront aussi parti les membres de la branche dirigée par Monsieur Eugène Ndahayo.

En date du 10 septembre dernier, les représentants des deux branches du FDU-Inkingi, MM Eugène Ndahayo et Nkiko Nsengimana, ont annoncé au public leur décision d’entrer dans le processus d’intégration et d’unification en une seule et même force politique telle qu’elle était il y a de cela 3 ans et demi. La signature et l’engagement pour l’unification du parti ont été salués par beaucoup de militants, de sympathisants ainsi que par l’opinion publique rwandaise en général.

Par ailleurs, les communiqués faisant état de nommination d'un comité exécutif d'Alost ne doivent pas distraire les membres du parti ainsi que nos partenaires. La réunion convoquée les 13-14 septembre à Alost/Belgique par des membres de la commission électorale incompétente s'est tenue en violation de nos réglements et contre l’avis du président de celle-ci et contre l’avis du président du congrès des FDU à l'étranger.

Cette réunion est illégale et ses conclusions sont nulles et non avenues. En particulier, le comité directeur pléthorique sous la houlette de M. Joseph Bukeye, membre du comité de coordination actuel, en charge de la mobilisation, est illicite. La réunion d’Alost est en effet, en violation flagrante de l’article 2.1.2. du Règlement d’ordre intérieur, lequel stipule que le congrès est convoqué par son président, à défaut par les 2/3 des membres du comité ou des 2/3 des membres du congrès. Ce qui n’a pas été le cas.

Cette nouvelle dissidence au sein des FDU Inkingi, d’obédience RDR (Rassemblement républicain pour la démocratie au Rwanda) créerait inopportunément une troisième branche politique de notre parti, et consisterait en un recul historique qui nous ramènerait pratiquement à la situation de départ de 2005 lors des pourparlers pour la création des FDU par les organisations politiques, à savoir : les Forces de résistance pour la démocratie (FRD), l’Alliance démocratique rwandaise (ADR) et le RDR.

Au moment où il faut plus que jamais rassembler les forces pour mettre fin à un régime totalitaire au Rwanda, nous n’accepterons pas l’irruption d’un courant politique qui chercherait à construire et à regarder l’avenir à travers le rétroviseur déformant de l’apologie d’un régime révolu de la deuxième république et de l’encensement de l’exclusion basée sur des critères ethniques et régionalistes.

C’est la raison pour laquelle nous lançons un appel vigoureux à tous les membres des FDU Inkingi, à tous les sympathisants, à tous les amis de la démocratie de dénoncer cette dissidence au moment où nous nous engageons plutôt dans la voie de l’intégration du parti.

 

Fait à Lausanne, le 14 septembre 2014

Nkiko Nsengimana

Coordinateur.

Email : umunsi@bluewin.ch

____________________________________________________________________
 
Ci-après, photos de Messieurs Bukeye Joseph (2ème vice-président) en foulard bleu et Mwiseneza Emmanuel en foulard rose (secrétaire général adjoint)
Rwanda : Election des organes de direction des FDU-Inkingi
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article